Le site (non officiel) consacré au BLMA

Coupe de France U17, Julie VIGNAUX (Toulouse) : "Je sais qu’elles sont impatientes, qu’elles s’imaginent tout et n’importe quoi"



Faisons le bilan : Toulouse est la ville des 4 qualifiés la plus proche de nous ; les U18 de la ville rose ont éliminé les U18 du BLMA lors du tour précédent ; leur coach Julie sera le week-end prochain la seule jeune femme à conduire un des quart-finaliste du plateau de Limoges ; et si elle ne sera pas la plus jeune (Corentin MAHE devrait être le benjamin de la troupe), elle devrait tout de même être la moins expérimentée. Dernier point : elle a été la première à répondre à mes sollicitations. Après avoir attaqué par l'organisateur Limoges ABC et son Président Jean-Paul ROBERT, voilà au moins 5 bonnes raisons de commencer la traditionnelle série de préview de ce plateau 1/4-1/2 de Coupe de France U17 par Julie VIGNAUX et Toulouse.

• Bonjour Julie, comment vas-tu ?
Bonjour Dominique, ça va très bien dans cette période très chargée de la saison où les matches et les longs déplacements s’enchaînent.

• Revenons quelques instants sur cette victoire face au BLMA en 1/8èmes. A froid, c’est une belle surprise ou vous étiez clairement venues pour gagner ?
Nous étions clairement venues pour gagner. Cette date du 26 février était cochée sur mon calendrier depuis bien longtemps et nous avions bien en tête la défaite de l’année dernière, chez nous, à ce même niveau de compétition. Ce match sonnait donc comme une revanche dans un coin de ma tête et de celui des filles. De plus, vu notre début laborieux dans la 2ème phase de championnat en groupe A, la Coupe de France était une occasion de se refaire la cerise et de reprendre confiance.
C’est exactement ce qui s’est passé puisque nous n'avons enchaîné que des victoires en championnat U18 depuis !


• Tu as vu, je ne t’ai même pas parlé de défense de zone… 😉
Je n’ai pas problème avec la défense de zone. On peut en parler si tu veux ! Je suis d’ailleurs convaincue que la défense de zone n’est pas forcément formatrice dans les catégories de jeunes U13 et U15 puisqu’il faut favoriser le développement des fondamentaux individuels offensifs et défensifs à cet âge-là et à ce niveau de compétition. Par contre, arrivé en U18 et surtout en U18 Élite, qui plus est groupe A qui est le niveau de nos joueuses, je pense qu’il est très formateur d’aborder cet aspect tactique. Nous formons des joueuses pour le haut niveau et pour qu’elles soient les plus complètes possible. Les différentes défenses sur écrans porteurs ou non-porteurs, les défenses combinées ou les défenses de zone sont des aspects du jeu qu’elles doivent maîtriser.
De plus, n’oublions pas qu’il y a un temps pour tout. La formation ok mais, dans un système de « Coupe » c'est-à-dire que si tu gagnes tu continues, si tu perds « tu meurs » (comme dirait Laurie CREN ;-) !), la VICTOIRE compte. La victoire est d’autant plus formatrice !


• Vous tombez contre Lyon pour l’affrontement des deux Centres de Formation du plateau de Limoges. Si je te dis que c’est le pire tirage qui pouvait arriver à Toulouse, que me réponds-tu ?
Je te réponds que depuis le début de cette Coupe de France les tirages ne nous ont jamais épargnés puisque nous n’avons rencontré que des équipes U18 Élite. Dès le premier tour, en 32ème, nous sommes tombés sur Tarbes, puis ensuite Anglet en 16ème et enfin Montpellier en 8ème. Alors en quart, c'est encore une grosse équipe se dresse face à nous.
Dans tous les cas, c’est une belle affiche, un beau quart de finale en perspective pour nous et nous sommes déjà très contents de notre parcours. De plus, le fait de jouer en premier à 17h15 est, malgré tout, un avantage puisque nous aurons plus de récupération pour le match du lendemain (qu’il soit à 13h15 ou à 15h30).


• Si vous passez ce tour, il se peut que vous rencontriez Roche Vendée qui est largement leader de votre poule en 2ème phase. Le week-end promet d’être difficile, non ?
C’est un week-end de quart et demi de Coupe de France alors bien sûr qu’il promet d’être difficile. Mais c’est le genre de matches qu’on attend avec impatience, qu’on a hâte de disputer quand on est coach ou même joueuse à ce niveau-là. On s’entraîne tous les jours pour ça. On ne s’entraîne pas dur tous les jours pour jouer des matches amicaux ou entre copines mais bien pour connaître ce type de rencontres. Après, nous n'avons perdu seulement que de 3 points contre La Roche (69-72)…

• Ce plateau, l’as-tu préparé particulièrement ou est-ce un week-end « normal » ?
On le prépare particulièrement. Ce n’est pas un week-end "normal". On ne peut pas dire cela. C’est un week-end de Coupe de France. C’est un week-end qui change le cours d’une saison. Et, dans tous les cas, tout le monde en sortira grandi.

• Comment sens-tu ton équipe ? Les Filles commencent-elles à parler de cet évènement ?
Je sens mon équipe motivée plus que jamais. Le groupe U17 est un groupe fusionnel. Je sens beaucoup d’amour et de respect entre les filles. Bien sûr que les Filles parlent de cet évènement ! Pour avoir connu 2 années de suite ce plateau lorsque j’étais cadette, je suis sûre qu’elles en parlent, je sais qu’elles sont impatientes d’y être, qu’elles s’imaginent tout et n’importe quoi. Alors oui, ensemble nous en avons parlé aussi un peu. Le but étant de préparer au mieux l’évènement et gérer le côté émotionnel.

Julie VIGNAUX en mode consignes, ici lors du 1/8ème victorieux face au BLMA
Julie VIGNAUX en mode consignes, ici lors du 1/8ème victorieux face au BLMA
• Que vas-tu leur dire juste avant qu’elles ne pénètrent sur le terrain samedi ?
Je vais leurs dire plein de choses mais le discours d’avant match, ce moment-là, c’est un moment privilégié, un moment solennel qui ne concerne que les joueuses et le staff !! Le vestiaire, c’est un moment à nous, rien qu’à nous. Alors "joker" sur la question !

• En trois mots uniquement, comment décrirais-tu ton équipe de cette saison ?
Confiance, Amour, Sourires

• De la même manière, comment décrirais-tu la coach Julie VIGNAUX ?
Exigeante, Maniaque, Passionnée

• Tu me disais l’année dernière découvrir les U18. En quoi as-tu progressé depuis un an ?
Je pense avoir surtout progressé dans la connaissance de jeu U18 et dans la gestion d’une saison (gestion des charges d’entraînement). En fait, on progresse un peu sur tous les domaines du technique au tactique en passant par le physique et même le psychologique. Parce qu’une saison, c’est long. Et entre les matches Espoirs, NF2, U18 ou U17 on engrange pas mal de vécu et d’expérience.

• Quel a été pour vous le moment ou l’élément décisif de cette saison ?
Le moment décisif de cette saison pour ce groupe U17 a été surement cette victoire à Montpellier en Coupe de France. Le groupe U17 a vécu quelque chose de fort, les comportements ont été très positifs, les leaders se sont affirmés et ont été leaders, le groupe a choisi son histoire. Choisir, décider : c’est bien là le commencement de tout.

• Une anecdote qui t’aurait marquée, qu’elle soit sur le plan sportif ou pas ?
Il n’y a pas une anecdote en particulier mais plutôt une succession d’évènements partagés ensemble : les déplacements en minibus, les sorties au théâtre, au concert de musique sur une péniche qui ont fait grandir le groupe entier du Centre de Formation et qui lui donne la consistance qu'il a aujourd’hui. Car même si aujourd’hui on parle des U17 parce que c’est ce groupe-là qui est en quart de finale de la Coupe de France, je voudrais vraiment souligner ici que c'est tout le Centre qui doit être mis en valeur. Les grandes, les 99 et les 98, ont aussi leur part de mérite car elles entourent les plus jeunes au quotidien, leur donnent une opposition féroce à l’entrainement, les conseillent même parfois en compétition, en U18, en Espoirs ou en NF2, et leur transmettent leur expérience. C’est tout cela que je retiens : l’évolution de toutes ces petites filles qui grandissent ensembles.

• Dans l’autre rencontre opposant La Rochelle et Roche Vendée, si tu devais miser une petite pièce sur une des deux équipes, laquelle choisirais-tu ?
Je miserais une pièce sur La Rochelle pour une raison extra-basket : Gilles TLEMSANI, l’entraîneur. Il fût mon entraîneur à Toulouse au TBC en NF1 et j’ai beaucoup de bons souvenirs avec lui ! Il le mérite. Alors "Merde Gillou" !
Après, La Roche a une très belle équipe et mériterait aussi sa victoire pour l’ensemble de son œuvre en championnat U18 comme en Coupe de France.

• Bercy, on y pense forcément ?
Bercy, j’y pense depuis ma première année cadette et une défaite en demi-finale contre le TGB d’Isabelle YACOUBOU, Swanne GAUTHIER et consorts. Alors forcément c’est dans un coin de ma tête. Mais là c’est différent puisque je ne suis plus joueuse mais bien entraîneur. Dans tous les cas et comme chaque joueuse ou chaque entraîneur qui va jouer ces quarts de finale de la Coupe, en bon compétiteur qui se respecte, on y pense forcément !

• Je te laisse le soin de conclure…
Je conclurai en souhaitant un gros M… à tout le monde pour ce plateau. Et que le meilleur gagne ! Mais pour finir, je voudrais souligner que je suis fière de mon équipe U17, fière de son parcours jusqu'ici et fière d’aller représenter haut et fort les couleurs rose et noir de Toulouse pour ce plateau de Coupe de France, de montrer qu’ici même les mémés aiment la castagne et qu’un torrent de cailloux roule dans notre accent. Ô Toulouse !!

La moins expérimentée donc, Julie : sans doute. Mais pas la moins dangereuse avec son équipe de Toulouse. Et si Laurie CREN et sa petite bande refaisait le coup de Lattes ?
Merci Julie et bons matchs !

Dans la même série :
- Jean-Paul ROBERT et le Limoges ABC, club organisateur : c'est par ici...
- Julie VIGNAUX pour Toulouse : c'est par là...
- Johann BEAUNE pour Roche Vendée : suivez le guide...
- Gilles TLEMSANI pour l'AB Pays Rochelais 17 : par ici...
- Corentin MAHE pour Lyon : direction par ici...

Mardi 21 Mars 2017
Dominique B.

Lu 1133 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.