Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

Espoirs, Final 4 : Lyon confirme ses ambitions, la consolante pour Bourges



« Ici, ici, c’est Ly-on ! Ici, ici, c’est Ly-on ! ». Combien de fois ces dernières années a t'on entendu ces cris de victoire ? Le millésime 2017 des Espoirs n’échappera pas à cette douce habitude puisque ce sont bien les Filles de Fred BERGER qui affronteront Nantes dans 15 jours pour le titre de champion de France de la catégorie. Il Leur aura fallu pour cela disposer de Nice, accrocheur pendant une mi-temps mais cédant totalement en fin de match.

La rencontre débute à la "mode lyonnaise", c’est-à-dire avec beaucoup de rythme en défense, beaucoup d'intensité. Cela n’empêche pourtant pas Nice de se mettre au niveau de son adversaire et de le faire douter jusqu’à la 7ème environ (2-2, 7-7 puis 11-7), tout cela avant de concéder un 5-0 créant un premier petit écart (16-11). L’avantage des lyonnaises se poursuit jusqu’au environ de la 15ème à 26-16. Mais voilà, c’est sans compter sur ce petit brin de réussite qui peut parfois faire basculer un match, ce petit brin de réussite illustré coté niçois par deux ou trois paniers-raccroc de deuxième chance ou encore deux ou trois paniers au buzzer dont celui de Coralie CADARIO à 27-21 ou encore celui de Salome CORDINIER sur le buzzer annonçant la mi-temps. Au total, la série de 3-14 ramène les niçoises en tête à la 20ème à 29-30, un peu à la surprise générale il faut bien l'avouer.

C'était le dernier match à Mado-Bonnet pour Prescilla LEZIN (#6, de dos) qui termine ici dans les bras d'Emma FOREL
C'était le dernier match à Mado-Bonnet pour Prescilla LEZIN (#6, de dos) qui termine ici dans les bras d'Emma FOREL
Après trois rencontres plutôt frustrantes en termes de basket, on voulait un match : enfin on le tient ! Toute la question est de savoir maintenant si Nice va tenir et faire tomber le favori. Ce doute subsiste encore jusqu’à la fin du 3ème quart-temps, terminé numériquement sur la marque de 46-41. Mais déjà un petit signal interpelle les plus attentifs des observateurs : tout ces petits paniers « heureux » qui rentraient en première mi-temps tutoient maintenant le cercle sans tomber du bon côté. Et ça change tout pour les azuréennes qui sont un peu plus "dans le dur".

C’est en fait lors du dernier quart que les visiteuses du jour vont totalement lâcher prise, Lyon remettant un gros coup de pression défensive. On citera ainsi mais sans que cela soit exhaustif le travail des "petites", qu'il s'agisse de Camille DROGUET pourtant peu avantagée par son gabarit face aux adversaires qui lui ont été proposées ou encore Coline FRANCHELIN, cette dernière récoltant d'ailleurs en cours de rencontre, à l'occasion d'une prise de consigne et pour l’ensemble de son œuvre un inattendu bisou de la part de son coach pourtant habituellement peu enclin à de telles démonstrations d’affection. C'est dire !
3 points. 3 points seulement. Comme pour les pros quelques jours auparavant, c’est finalement tout ce que lâcheront dans le dernier quart les lyonnaises à ces niçoises désormais désemparées et incapables de s’adapter. Lyon s’impose finalement 65-44. Et même si l’écart final de 21 points semble sévère pour des niçoises ayant su élever leur niveau de jeu pendant une grande partie de la rencontre, c’est logique. A l’issue des quatre rencontres de ce week-end, la logique sportive a été respectée et chacune des équipes semble à sa place.
Et maintenant, direction Nantes !

Lyon 65 - Nice 44 (16-12, 13-18, 17-11 et 19-3)
Pour Lyon : FRANCHELIN 12 pts, DROGUET 10 pts, LEZIN 5 pts, CHABRIER 3 pts et FOREL 16 pts puis DRYMON-FONTANI 9 pts, PARDON 10 pts, DELAPLACE et MOULIN. MARCEL dnp
Pour Nice : KONATE, BENDER, CAIAMPITIM 2 pts, FOPPOSSI 15 pts, CADARIO 5 pts, HENOT 2 pts, ZIEGLER 1 pt, COLY 5 pts, CORDINIER 4 pts et DEROO 10 pts

Le match des perdants

Dans la rencontre des perdants et à l’heure de la digestion - d'où sans doute un manque de rythme certain - Bourges a pris le meilleur sur Villeneuve d'Ascq. Pas grand-chose à retenir de cette rencontre, véritable pensum pour tout le monde y compris des arbitres visiblement peu inspirés, si ce n’est l’importance prépondérante du duo Océane MONPIERRE (à la passe) - Mathilde PEYREGNE (à la conclusion, le plus souvent à 0 degré).

Villeneuve d'Ascq 43 - Bourges 65 (9-14, 13-16, 11-12 et 10-23)
Pour Villeneuve d'Ascq: JAKOVLJEVIC 6 pts, DUVAUCHELLE, MBAYE 5 pts, LUKISU-KADIESE 10 pts, SOW 4 pts puis HAMIANI 2 pts, NANGUY 7 pts, BARDY 9 pts, KONTE et CISSOKHO
Pour Bourges : SAINT MARTIN 8 pts, MONPIERRE 10 pts, PEYREGNE 22 pts, MIPOKA 9 pts et REVEL 6 pts puis HAMAOUI 3 pts, KAMARA 4 pts, JOYEUX 3 pts, TARPAU et MOREL

Lundi 8 Mai 2017
Dominique B.

Lu 1692 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.