2012/2013 - 8ème saison

Et soudain, le Prado-gate...



Ainsi a t'on trouvé l'affaire qui éclipse tout à la fois le diésel-gate Volkswagen, la famine, la misère dans le monde, la folie de Donald TRUMP, le chômage de masse ou encore les multiples affaires FILLON : le Prado-gate !
Un tweet de Céline DUMERC publié samedi à 23h27 : "La soirée devait être belle peu importe le résultat... C'était sans compter les sifflets à mon encontre... Triste mais TELLEMENT !" ; Une deuxième salve sur Facebook vers 4 heures du matin : "Même quelques heures après, j'ai encore du mal à digérer ma soirée ! Le résultat n'avait pas vraiment une grande importance et ce sentiment de joie que je devais ressentir s'est vite volatilisé...malheureusement ! Je suis triste pour plusieurs raisons : la 1ère est d'avoir été affectée et pénalisée mon équipe, la 2nde est d'avoir attendu un accueil à la hauteur du plaisir que j'avais de refouler le parquet du Prado !! "C'est la vie" comme j'ai l'habitude de dire !". L'affaire était lancée et elle n'allait plus cesser d'enflammer les réseaux sociaux jusqu'à ce soir encore. SFR Sport, France 3 Régions, le Berry, ses anciennes coéquipières : tout le monde y est allé de son jugement. Les cons du Prado, ils ont osé !

Après une courte enquête - et un gros travail de communication des supporters Tangos qui se sont sentis injustement insultés, "b[Poussin]b" en tête, son légendaire humour en bandoulière, les faits s'avèrent plus simples : Céline DUMERC, après avoir été ovationnée lors de la présentation des équipes, a été sifflée sur les derniers lancers francs décisifs. Comme toute autre joueuse peut-on dire. Waouw, j'ai envie de dire. Tu parles d'un drame, surtout quand on voit d'où viennent certaines critiques !
On peut le regretter, on peut trouver cela antisportif, on peut trouver cela "pas bien", débile ou pas très malin mais moi - même si je ne l'ai jamais fait et encore moins depuis que je tiens ce site - cela ne me choque pas ! Céline DUMERC ou pas. D'ailleurs, ce n'était pas la légende des Tangos qui était visée mais la joueuse de Basket Landes pouvant éventuellement remettre son équipe en selle. On attendait quoi des spectateurs ? Qu'ils se lèvent, crient à l'unisson "Céline ! Céline !" en espérant que son équipe de Basket Landes allait l'emporter ?
Merde à la fin ! On n'est pas à l'église et un peu de pression, un peu de trash-talking même ne nuit à personne. Si on ne peut plus demander à nos amis arbitres où ils ont mis leurs lunettes ou s'ils ont avalé leur sifflet, où va t'on ?
Attention : on ne parle pas bien entendu d'insultes ou de gestes obscènes, hein !

Et soudain, le Prado-gate...
Il y en a assez de cette société aseptisée, ce monde dans lequel il n'est plus possible de dire quoi-que-ce soit à part que "je vais bien, tout va bien... tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil...". Heureusement que Céline DUMERC n'est pas... noire : le public du Prado aurait été sur le champ qualifié de raciste et le point Godwin était atteint avant minuit !
Moi-même, dans ces colonnes, ai-je eu maille à partir avec quelques personnes pour avoir dit que certains matchs du BLMA avaient été mauvais, que telle équipe n'avait pas de fond de jeu collectif ou encore que... Céline DUMERC, extraordinaire sous le maillot Bleu, était parfois horripilante en championnat de France. Pour rester sur le cas DUMERC, disserter à longueur d'années sur tout son incroyable apport au basket français sur le terrain ou en dehors n'empêche pas d'émettre ça et là quelques bémols.

Ce soir lundi, aux alentours de 20 heures, la Capitaine de Bleues calme le jeu : "Je ne m'attendais pas à un tel débat sur ce qu'il s'est passé samedi soir ! Certes j'ai été énormément déçue et peinée mais j'aurais dû y être moins sensible, point !"
Tout est sans doute résumé dans cette dernière assertion qui nous fait retrouver la grande, l'immense championne qu'elle est. Céline DUMERC, qui avait beaucoup communiqué en amont sur ses attentes et son excitation, attendait sans doute beaucoup de ce retour. Beaucoup trop. Peut-être même avait-elle besoin, inconsciemment, de cette rupture pour couper définitivement le cordon la reliant encore aux Tangos. Dont acte, voilà qui est fait. Mais quelle affaire, diantre ! Pour l'anecdote, c'est une nouvelle opposition entre Basket Landes et Bourges qui se profile en play-off et on a déjà hâte d'y être !

Comme me l'a soufflé un de mes amis photographe : « Les hommes se rendent malheureux non par les choses qui arrivent mais par leur manière de voir les choses qui arrivent. » [Epictète]

Lundi 20 Mars 2017
Dominique B.

Lu 1645 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.