Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

U18 : En mode gloubiboulga



Après avoir serré les mains de leurs adversaires, des arbitres et de la table de marque, elles se sont dirigées tête basse directement vers leur banc puis vers les vestiaires, sans passer par la case "rond central". C'est au moins rassurant sur une chose : nos jeunes filles sont sans doute conscientes de l'indigence de leur prestation face à Tarbes et ce sera-là la quasi-seule bonne nouvelle de ce dimanche...

Pourtant les choses ne débutent pas trop mal face à une équipe de Tarbes sans doute restée dans son camion puisque le tableau d'affichage brille d'un joli 20-0 après plus de 7 minutes de jeu, qui plus est avec un apport-point de presque tout le monde : Dounya BOURHANI-GANGUIA (5 points), Inès SEQUEIRA (2 points), Maéva DE FALCO (2 points), Rachel ALCOVERRO (3 points), Noémie COSTA (3 points), Loubna BELABBAS (3 points) et Flavie COLAS (2 points). Même le temps-mort posé par Polina TZEKOVA dès la 3ème minute n'a pas eu d'effet !
Malgré ce premier quart remporté 25-8, on se doute bien que toute la rencontre ne va pas se dérouler de la même manière et qu'à un moment les visiteuses vont enclencher une vitesse et commencer à jouer. Mais voilà, à leur grand regret ce moment n'arrive pas avant la mi-temps, atteinte sur la marque de 42-18. Côté lattois, tout n'est pas parfait loin de là, mais comptablement au moins on y est.

La prestation de ses joueuses a de quoi laisser perplexe coach Anaïs DEAS
La prestation de ses joueuses a de quoi laisser perplexe coach Anaïs DEAS
On ne sait jamais dans ces cas-là ce qu'il se passe dans l'intimité des vestiaires. On peut en tout cas imaginer que ça a quelque peu "brassé" dans celui des visiteurs. Et dans celui des locales ? Un peu de "décontraction" - pour ne pas dire plus ? Le sentiment déjà du devoir accompli, comme on l'avait déjà diagnostiqué la saison dernière dans pareilles circonstances ? Toujours est-il qu'à la reprise "les mouches ont changé d'âne", selon l'expression consacrée. Le passage en zone de Tarbes pendant toute la 2ème mi-temps ou presque suffit-il à expliquer ou excuser le jeu proposé qui ressemble plus à de la bouillie de basket qu'à quelque chose d'organisé ? Pas sûr. On ne compte plus ni les airballs à 2 mètres du cercle ni les rebonds offensifs laissés aux Bigourdanes, ni les trous d'air en défense. Demandez-donc à Camille TANNE qui fait ce qu'elle veut à l'intérieur ou à Clarisse SAHUN qui enrhume ses deux défenseures attitrées bien que partie derrière elles ! Du coup le 3ème quart est concédé sur le score de 8-17 tandis que le dernier frôle l'indigence avec un famélique 9-5. Fin de la rencontre sur la marque de 59-40.

Restons positifs : l'effectif aligné ce dimanche est jeune, avec pas moins de 4 "première année" et 2 "troisième année" seulement contre 1 "première année" et 3 "troisième année" dans le camp d'en face. Et puis on distingue aussi, au milieu du fatras, quelques actions pleines de talent. Le temps travaille donc pour nous mais on peut imaginer que la semaine prochaine va être chargée !

> Quelques photos de la rencontre par ici...

BLMA 59 - Tarbes 40 (25-8, 17-10, 8-17 et 9-5)
Pour le BLMA : BOURHANI GANGUIA 14 pts, DE FALCO 4 pts, ALCOVERRO 8 pts, CRIBAILLET 3 pts et SEQUEIRA 6 pts puis BRIAL 5 pts, COLAS 8 pts, COSTA 6 pts, VILULA 3 pts et BELABBAS 3 pts
Pour Tarbes : CHAVOUDIGA 4 pts, LEBAS 2 pts, LAGUES BAGET 1 pt, JEAN-PHILIPPE 5 pts et GAILLARD puis SAHUN 9 pts, SABASTIA 2 pts, MARTINGOULET 2 pts, TANNE 10 pts, GUEHI 5 pts et CLET

Lundi 25 Septembre 2017
Dominique B.

Lu 1582 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.