Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

U18, Final 4 : Roche Vendée beau Champion devant un Hainaut méritant, Lyon bronzé devant Angers



Liminaire

Le coach de Saint-Amand Hainaut ayant trouvé ce que j'ai écrit hier "dégueulasse" (n'ayant rien contre les nordistes, je cherche encore ce qui peut choquer), je me suis demandé pendant toute une bonne partie de la rencontre si je devais faire un résumé de cette finale. Tout bien réfléchi, un Final 4 c'est une fête et celui de cette année à sacré un beau Champion, en l’occurrence Roche Vendée. Rien que pour eux, pour elles mais aussi pour les joueuses de Saint-Amand Hainaut qui ont plus que chèrement vendu leur peau et pour tous ceux qui trouvent tout de même quelque intérêt à lire ces lignes, le job sera fait comme toujours !

Roche Vendée, où la logique respectée malgré un méritoire Saint-Amand Hainaut

Le début de rencontre marqué par un 2-6 (deux tirs primés de Léa BERTHE et Meg PEDROSO) et déjà deux fautes en moins de deux minutes pour Auriane DEPREZ laisse craindre le pire pour les nordistes mais c'est sans compter sur l'efficacité pourtant démontrée la veille d'Anna NGO NDJOCK qui faute de marquer provoque déjà moult fautes et lancers. Bien accompagnée au scoring une fois encore par Mariam DOUMBIA, Mariame CISSOKO et un primé de Manon NOE, voilà les vertes en tête à 15-13. Et on n'a pas encore tout vu ! Car dans une partie dans laquelle les ratés dans les grandes largeurs et les air-balls de mammouth sont légion - la fatigue de matchs éprouvants la veille, sans doute - les "locales" d'un jour parviennent à conserver leur petit avantage comme à 19-18 (doublé d'Anna NGO NDJOCK), 23-22 (nouveau doublé d'Anna NGO NDJOCK), 25-22 (Mariam DOUMBIA après un 0/4 aux lancers signé Eva BARD) ou encore 27-25 (le premier d'entre-vous qui dit "Anna NGO NDJOCK" a gagné !). Et si c'est bien Roche Vendée qui vire en tête à la mi-temps, c'est bel et bien de justesse et grâce à un primé heureux et bienvenu de Flavie RABAUD. 27-30 et la conclusion s'impose : il y a match et ce n'est pas Saint-Amand qui donnera sa médaille mais Roche Vendée qui devra aller lui prendre !

Le suspens se poursuit encore à la reprise des débats qui voit Auriane DEPREZ réussir 5 points consécutifs permettant à son équipe de rester au contact des rouges (29-30 puis 32-36), l'écart ne se produisant réellement qu'en fin de 3ème quart que les vendéennes achèvent par 3 réussites consécutives au-delà de l'arc, deux pour Zahra DOUAR et la dernière pour Flavie RABAUD : 40-49.
Le 0-11 concédé par le Hainaut à l'entame de la dernière période laisse augurer du pire, l'écart montant alors -17 à 43-60 (Natalia FARKASOVA), -18 même à 50-68 sur une réussite cette fois de Meg PEDROSO. Il reste 3 minutes à jouer et pourtant une fois encore les saint-amandinoises vont revenir. 5 points de Sophie PLANCQ, autant d'Auriane DEPREZ, 7 de l'incontournable Anna NGO NDJOCK et 3 de la Capitaine Chloé HUREL : 70-77. C'est malheureusement trop tard et Roche Vendée, sous les yeux de Vincent COLLET, remporte finalement le titre sur la marque de 72-79.

Saint-Amand Hainaut 72 - Roche Vendée 79 (15-17, 12-13, 13-19 et 32-30)
Pour Saint-Amand Hainaut : DEPREZ 11 pts, PLANCQ 11 pts, DOUMBIA 9 pts, NGO NDJOCK 29 pts et HUREL 7 pts puis NOE 3 pts, CISSOKO 2 pts et PAUL
Pour Roche Vendée : PEDROSO 9 pts, GIRARD 10 pts, FARKASOVA 16 pts, BERTHE 10 pts et PINEAU 6 pts puis MENARD 2 pts, NADEAU 8 pts, RABAUD 6 pts, DOUAR 8 pts, BARD 4 pts, GUESDON. BERNARD

NDR : Il me semble qu'aucun titre de MVP n'a été décerné comme c'est pourtant souvent le cas mais s'il avait dû l'être (rappelons avant que quelques grincheux ne s'élèvent que la MVP est choisie dans l'équipe vainqueur), nul doute qu'il aurait été remis à Natalia FARKASOVA dont le travail a encore une fois été énorme ce dimanche.

Les réactions côté Roche Vendée

Natalia FARKASOVA (Roche Vendée) : "On a su mettre de l'intensité du début à la fin mais c'est aussi grâce à notre solidarité qu'on a pu gagner. Toutes les Filles ont apporté leur détermination. C'est la récompense et l'accomplissement aujourd'hui de toutes les années précédentes que l'on a passées à travailler."

Johann BEAUNE (coach Roche Vendée) : "C'est clair qu'on avait fait le plus dur hier mais ce match, on l'a aussi bien ciblé. Le Hainaut n'a pas mis beaucoup de paniers de loin et on a aussi un peu rempli la raquette. Du coup, quand elles se sont réveillées vers la fin, c'était trop tard. Ce qui a aussi fait la différence, c'est que quand nous avons connu quelques "trous d'air", nous avons su rester calmes.
Dans cette équipe et d'une manière générale chez nous, 80% des joueuses sont vendéennes. Elles jouent donc ensemble pour certaines depuis benjamines ou minimes. En termes de collectif, de joueuses qui se trouvent les yeux fermés, ça aide forcément. Mais c'est quelque chose que l'on travaille aussi ! Même si sur le week-end Natalia FARKASOVA a porté l'équipe sur ce week-end, on n'a pas de star, chez nous. Mais on a des valeurs, c'est une équipe bienveillante. Quand une fille est bien, on est contents qu'elle réussisse, et quand il y en a une qui est moins bien, on lui donne une petite tape sur l'épaule pour l'encourager. Comme dans une cordée : une seule peut entraîner les autres dans sa chute alors on reste ensemble et on fait tout pour que personne ne tombe.
Ce que je retiens de ce Final 4 ? Une vraie aventure humaine. Les Filles ont été sérieuses, rigoureuses. Quand on leur parlait, elles nous regardaient avec de grands yeux, elles étaient méga-concentrées, méga-attentives aux consignes. C'est simplement génial, c'est magique !
"
La victoire de Roche Vendée arrosée au Champagne !
La victoire de Roche Vendée arrosée au Champagne !

Lyon arrache la médaille de bronze à Angers

Lyon a délivré en quelque sorte le copier/coller de sa rencontre de la veille face au Hainaut, démarrant cette fois sa remontée avant d'être au fond du sceau comme il l'avait été hier. Tourmentées par une excellente défense angevine l'obligeant la plupart du temps à forcer ses tirs, menées dès le début de la rencontre et jusqu'aux environs de la 27ème (4-10, 11-14, 20-29, 26-31, 30-35 ou encore 34-39 Coline FRANCHELIN et ses copines ont dû ferrailler pour renverser la vapeur dans les 13 dernières minutes, grâce notamment à une efficace Camille DROGUET (24 points).
Lyon, pour la "der" de sa Capitaine Coline FRANCHELIN, repart donc de Reichsoffen en Bronze, laissant à un Angers pourtant intéressant la place terriblement frustrante de 4ème.

Lyon 62 - Angers 46 (13-14, 13-17, 19-10 et 17-5)
Pour FC Lyon : DROGUET 24 pts, FRANCHELIN 10 pts, CHABRIER 5 pts, MARCEL 4 pts et PARDON 9 pts puis SECCHIAROLI 2 pt, ROUSSILHES 4 pts. STALARS 4 pts, MOULIN et BENHAROUGA.
Pour Angers : DREANO-TRECANT 6 pts, GERMONT 7 pts, MARTINET 3 pts, BOUSSARD 2 pts et BREMAUD 4 pts puis ALLINEI 9 pts, WALLEZ 8 pts, OUATTARA 5 pts, FORESTIER 2 pts, MEME, CHEDOZEAU et BONET

Les réactions côté Lyon

Coline FRANCHELIN (Capitaine Lyon) : "Déjà par rapport au match d'hier on a commencé plus tôt. Hier on a commencé au 4ème quart-temps, on a eu beaucoup de regrets. Ce n'était pas nous, pas Lyon, pas notre forme de jeu. Aujourd’hui, on a voulu montrer à nos supporters et à nous-mêmes qu'on était capables d'aller chercher une médaille pour bien finir la saison sur une victoire. C'est ce qu'on a fait. Certes on a connu encore quelques difficultés à mettre de l'intensité dans le match mais l'écart a fini par se faire. Je pense que cette difficulté est dû au fait que pour beaucoup de Filles c'était leur première phase finale et qu'elles se sont mis trop de pression. Peut-être que moi en tant que Capitaine, Fred ou Corentin on n'a pas su travailler assez sur le mental. Mais je suis fière de terminer comme ça, sur une victoire.
Ce que je retiendrai de ce Final 4, c'est notre 4ème quart-temps hier contre le Hainaut. On était à -20 et on revient à +1 avec un 21-0 en moins de 5 minutes. On était ensemble toutes les 13, on s'est dit "allez on n'a plus rien à perdre, on y va" et je n'ai jamais vécu une telle remontée dans toutes mes années de basket. J'en ai eu des frissons.
Pour moi maintenant, c'est fini les U18. Je crois que le plus beau moment a été la finale de Coupe de France à Carpentier. Ça a été un moment magique. Le titre de Champion l'année dernière à Roquebrune aussi bien sûr. Ce sont ces deux moments que je retiens parce qu'on a été beaucoup soutenues et que ça a été des moments magiques.
"

Lundi 15 Mai 2017
Dominique B.

Lu 3173 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.