Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

Caroline AUBERT-KOECHLIN : "Il est de plus en plus difficile de trouver des personnes qui font passer l'intérêt d'un club bien avant leur intérêt personnel"



Grand week-end de basket demain et après-demain au Palais des Sports de Lattes avec le Tournoi Eric-Koechlin concernant les catégories U15 et U18. Ce tournoi, qui s'ajoute au Tournoi Simone-Raynal de fin de saison (catégories U11 et U13), complète parfaitement la couverture de toutes les catégories Filles tout en permettant de faire vivre la mémoire de deux personnes s'étant dévouées sans compter pour le BLMA.
A la veille du coup d'envoi de cet excitant marathon de 8 rencontres, l'occasion était trop belle de donner la parole à Caroline AUBERT-KOECHLIN, de passage à Montpellier à l'occasion du tournoi en l'honneur de son papa.

"Performer pour soi mais aussi et surtout pour l'institution que l'on représente, par respect pour elle et pour les gens qui s'y investissent"

• Caro bonjour, comment vas-tu ?
En pleine forme, merci.

• Si je ne me trompe pas, tu es à Montpellier ce week-end pour le tournoi qui porte le nom de ton papa et qui est organisé par le BLMA, c’est bien ça ?
Oui tout à fait. C'était important pour moi de venir.

• Quel effet cela te fait-il de voir un « tournoi Eric-Koechlin », un tournoi au nom de ton père ?
C'est un mélange de pas mal de sentiments... Un peu de tristesse, forcément, mais aussi beaucoup de fierté. Je suis contente de voir que certaines personnes ont souhaité le "remercier" et l'honorer.

• Quand et comment la mise en œuvre de ce tournoi s’est-elle déroulée au tout début ? Ta maman ou toi-même avez-vous été consultées ? Avez-vous donné un avis sur la catégorie des matchs ?
Si mes souvenirs sont bons, l'ancien président, Mr René COMES a très rapidement prévenu ma maman et ma famille qu'il souhaitait mettre en place quelque chose en mémoire de mon père. Il ne savait pas vraiment sous quelle forme au départ mais le club a finalement choisi ce tournoi jeunes, ce qui est très bien car je sais que la formation était très importante à ses yeux.

• Quelle a été ta première réaction quand tu as appris que le BLMA voulait mettre ce tournoi en place ? As-tu trouvé cela normal ? Honorifique ?
"Normal" je ne sais pas, ce n'est pas à moi de juger de la légitimité de cette démarche. Je me souviens par contre avoir eu comme un sentiment de soulagement de savoir que son travail, même de l'ombre, serait reconnu.

• Pour ceux qui ne l’auraient pas connu, peux-tu nous dire en quelques mots qui était Eric KOECHLIN et ce qu’il a fait – la plupart du temps dans l’ombre – pour le BLMA ?
Déjà c'était un ancien sportif de haut-niveau qui a participé aux JO et qui a également été entraîneur national de Kayak. C'est important de le savoir car son passé d'athlète et d’entraîneur permet aussi d'expliquer son attachement et sa connaissance du sport et en particulier du sport de haut niveau.
Il avait une énorme capacité de travail, il était perfectionniste, rigoureux, méthodique. Humainement, il était très fort pour fédérer et faire en sorte que chaque personne puisse apporter sa pierre à l'édifice en fonction de ses qualités. Il faisait ressortir le meilleur de chacun. Il avait aussi beaucoup de bienveillance et de respect pour les gens avec lesquels il travaillait. Je crois vraiment que c'est pour ça qu'il était autant apprécié.


• Si tu ne devais transmettre aux U15-U18 qui vont jouer ce week-end qu’une seule chose (basket ou hors basket) que tu as apprise de ton père, quelle serait-elle ?
C'est une question très difficile tellement il y aurait à dire... Mais s'il faut ne retenir qu'une seule chose, je me souviens d'une phrase qu'il m'avait écrite il y a plusieurs années : "Ce n'est peut-être qu'un doux rêve mais après tout, ma vie ne se nourrit que de cela...". Ça résume bien ce qu'il était et ça tombe bien, c'est d'actualité en ce moment.

• Avec le tournoi Simone-Raynal chez les plus jeunes et donc le tournoi Eric-Koechlin, le BLMA souhaite perpétuer la mémoire de deux personnes qui ont été très importantes dans son histoire. C’est important pour toi de mettre en valeur l’Histoire d’un club ?
C'est primordial même. Cela permet de véhiculer des valeurs et un sentiment d'appartenance qui doit être fort. Je ne conçois pas le sport, même professionnel, sans cette fierté d'appartenir à un club, une équipe. Sans l'envie de performer pour soi mais aussi et surtout pour l'institution que l'on représente, par respect pour elle et pour les gens qui s'y investissent.
Dans notre société actuelle, si égoïste et tournée vers l'individu, je sais que c'est très compliqué. Il est de plus en plus difficile de trouver des personnes qui font passer l'intérêt d'un club bien avant leur intérêt personnel. Simone et mon père étaient justement de celles-là.
Eric KOECHLIN, tout sourire ici lors de l'Open LFB 2013. A droite sa petite fille (photo C. AUBERT)
Eric KOECHLIN, tout sourire ici lors de l'Open LFB 2013. A droite sa petite fille (photo C. AUBERT)

"C'est important pour moi d'être là ce week-end, (...) de pouvoir m'exprimer est tout aussi important"

• Si tu es sur Montpellier, c’est aussi parce que tu n’as pas repris la saison avec Nantes. « Caroline Aubert ne sera plus assistante coach des Déferlantes la saison prochaine » annonçaient de manière un peu laconique les Déferlantes le 29 juin dernier. On en parle ?
Beaucoup de choses ont été dites, pas toujours vraies d'ailleurs. Le club n'a pas souhaité me conserver, il n'y a pas grand-chose à rajouter. Je suis passée à autre chose maintenant et honnêtement, je vais très bien.

• Du coup, à l’heure où nous parlons, tu es sans club ?
Oui.

• Je suppose que tu n’es pas habituée à cette incertitude, à ce flou. Comment le vis-tu ?
Comme je le disais, je le vis très bien. À l'arrêt de ma carrière, j'ai enchaîné directement avec pas mal de projets différents et depuis 4 ans, je n'arrête pas. Ce n'est pas voulu au départ mais avoir une période un peu plus "tranquille" va me faire le plus grand bien.

• Quand tu ne fais pas de basket d’une manière ou d’une autre, que fais-tu ?
Je profite de mes enfants. J'aime également passer du temps à l'apéro ou autour d'un repas avec mes amis. En ce moment je cours aussi pas mal puisque je prépare mon deuxième marathon à Toulouse fin octobre.

• Aurais-tu pu signer au BLMA, que ce soit au Centre de Formation ou avec les Pros, deux fonctions que tu as occupées à Nantes ?
Joker ? Non je suis sympa, je vais répondre... Damien est un ami et un entraîneur que j'apprécie et avec lequel j'ai adoré travailler. Je mentirais en disant que cela n'a pas été évoqué entre nous mais pour des raisons diverses et nombreuses, cela ne s'est pas fait.

• Cela arrivera t’il un jour ?
L'avenir nous le dira.

• C’est la tradition : je te laisse le dernier mot, Caro…
Pour commencer des remerciements...
A toi tout d'abord pour me donner l'occasion de dire quelques mots sur mon père. C'est important pour moi d'être là ce week-end mais le fait de pouvoir m'exprimer est tout aussi important à mes yeux. Un grand merci à René COMES qui a souhaité créer un tel événement mais aussi à toutes les personnes qui ont pris le relais pour organiser ce tournoi depuis maintenant 4 ans. Merci également à Franck MANNA de faire perdurer tout cela.
Enfin, je souhaite un bon tournoi à toutes les équipes présentes. Je prendrai beaucoup de plaisir à venir voir évoluer les futures stars de demain en tous cas.

Merci Caro pour ta disponibilité et ravi de te voir ce week-end. Puissent ces deux tournois perdurer le plus longtemps possibles et devenir des "incontournables" de début et de fin de saison.

Le programme du week-end :
- Samedi 8 Septembre :
. 13h30 : BLMA CTC Gers (U15)
. 15h30 : TGB Voiron (U15)
. 17h30 : TGB Voiron (U18)
. 19h30 : BLMA Basket Landes (U18)

- Dimanche 9 Septembre :
. 09h30 : Petite finale U15
. 11h30 : Petite finale U18
. 13h30 : Finale U15
. 15h30 : Finale U18

Vendredi 7 Septembre 2018
Dominique B.

Lu 3233 fois
Notez



1.Posté par Claude Dupont Dupont le 08/09/2018 06:39
j'ai adoré cette joueuse . Chaque fois qu'elle venait jouer contre le COB , avec Fleur ( toute petite ) nous ètions les premiers supporters .et elle nous comblait par la qualité de son match . A l'issue de la partie on ne manquait pas de la féliciter , elle avait toujours un mot agréable pour Fleur .Je lui souhaite de trouver un club rapidement .

Nouveau commentaire :




Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.