Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

Coupe de France U17, finale : Arras sans aucun suspens



C'est toujours pareil dans un tel cas, quand il y a un tel écart : le vainqueur est-il si fort, y a t'il un si grand écart entre les deux équipes ou la vaincu a t'il aussi raté son match ? C'est la question du jour, à laquelle nous n'aurons sans doute jamais de réelle réponse, à l'issue de cette finale de Coupe de France qui a vu les mini-Demoiselles d'Arras disposer sans aucun suspens de leurs homologues de Roche Vendée.

Car de match il n'y eût pas puisque même ce retour à 5-5 arraché par les rochéennes Charlotte GUESDON de loin et Eva BARD après le 4-0 initial signé Anaïs DOMINIQUE et Priscilla COLOMBO n'était finalement pas si rassurant. Les balles perdues s'accumulent des deux côtés du terrain mais la supériorité physique des arrageoises leur permet de dominer largement le rebond, de fermer l'intérieur et de ne laisser que des miettes à leurs adversaires du jour. En termes chiffrés, cela se traduit dès la 10ème minute par un 18-7 au tableau d'affichage, 6 points à 0 après des balles perdues, 10 à 2 en termes de points intérieurs et 4 à 0 en seconde chance. Les données du problème sont posées, elles ne varieront pas de l'après-midi.

La seule possibilité pour les visiteuses d'un jour de challenger les nordistes aurait été de connaître une belle réussite. Las ! Ce ne fût malheureusement pas le cas : 2/18 à la 10ème et 8/33 à la mi-temps. La "Mission : Coupe de France" devient "Mission : Impossible". Les attaques de Roche Vendée sont une succession de mauvais choix, entre les tentatives individuelles alors que l'extra-passe était possible et les passes alors que la différence individuelle avait été faite. L'écart se creuse inexorablement pour déjà atteindre les 16 unités au moment de retourner aux vestiaires sur une 3ème ou 4ème perte de balle rochéenne sur 24" : 38-22.
Sortons une nouvelle fois la batterie de chiffres : 41% de réussite contre 24%, 26 rebonds à 24, 8 balles perdues à 14 ayant rapporté 12 points contre 8, 14 à 4 en deuxième chance et 4 à 2 en contre-attaque. C'est à la fois implacable et inexorable pour les blanches.

Arras, sans suspens.
Arras, sans suspens.
De son côté, Arras fait parfaitement le job, profitant d'un "5" majuscule ne laissant que peu de miettes au banc et d'un physique largement supérieur en taille et en muscle. "Et en âge", ajoutera fort justement en conférence de presse Johann BEAUNE. Toujours est-il que les individualités des jeunes filles de Patrice BOULINGUET sont, aujourd’hui au moins, supérieures à celles du coach vendéen. Et comme en plus Eva BARD se voit affublée des ses 3èmes et 4èmes fautes personnelles dès la reprise, on se dit que la messe est dite. L'écart atteint son plus haut de la rencontre à 52-26 sur une réussite de Marylène ALBERT aux alentours de la 25ème.
La suite du match ne sera, vous l'avez compris, qu'une promenade de santé pour les nordistes, les vendéennes ne parvenant à marquer que de manière sporadique sur quelques ballons volés. Mais que ces paniers sont cher payés !

Arras s'impose finalement sur la marque de 70 à 49, Anaïs DOMINIQUE pouvant alors recevoir le double trophée de MVP et de vainqueur de la Coupe de France. Pour Roche Vendée, la saison continue avec un rendez-vous important dans 3 semaines : le Final 4 U18 !

> Quelques photos de la rencontre par ici...

Arras 70 - Roche Vendée 49 (18-7, 20-15, 19-16 et 13-11)
Pour Arras : DOMINIQUE 21 pts, BOIRARD-GARNIER 9 pts, MAVAMBOU 10 pts, COLOMBO 11 pts et DIALLO 12 pts puis ALBERT 4 pts, MASSE 2 pts, JACQUET 1 pt, MATAMBA et VERCOUTRE
Pour Roche Vendée : PEDROSO 9 pts, RABAUD 9 pts, GUESDON 5 pts, BARD 2 pts et PINEAU 12 pts puis BOUJU 5 pts, RIANT 7 pts, MEFFRAY, BERNARD et CARDINEAU

Les réactions d'après-match : Arras

• Anaïs DOMINIQUE (capitaine et MVP de la rencontre) : "Avant le match, on s'est dit que c'était un match "comme les autres", même si c'était une finale. Je pense qu'on était moins stressées que les autres. Après, sur le terrain, notre défense a été à la hauteur."

• Patrice BOULINGUET (coach) : "Depuis ce début de Coupe, notre ambition était d'aller au bout. Il fallait donc se donner les moyens surtout défensivement, toujours mettre de l'intensité pour ne pas rendre les choses faciles à notre adversaire. On a eu deux étapes compliquées face à Villeneuve d'Ascq et Bourges et je pense que c'est bien notre défense qui a été notre point fort. Sur cette finale aussi."

Les réactions d'après-match : Roche Vendée

• Maelys PINEAU (capitaine) : "Arras a été plus fort. On a très mal entamé la rencontre, on n'a pas su trouver notre jeu, on n'a pas su mettre les bons moyens en œuvre."

• Johann BEAUNE (coach) : "Je ne pense pas que mes joueuses aient été inhibées par l'enjeu ou par la salle. Par contre dans le basket, quand il y a une équipe qui est aussi athlétique face à nous, c'est compliqué. Parce que les Filles, à la fin, elles font toujours 1m90 ! Mais dans le jeu, dans la détermination et dans les intentions, les Filles ont essayé de faire ce qu'elles pouvaient mais aujourd'hui, on ne pouvait pas battre Arras."

Dimanche 23 Avril 2017
Dominique B.

Lu 2716 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.