Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

En panne de moteur

Pour cause de retour tardif et de TGV très matinal, la nuit fût courte et les "délais de bouclage" n'ont pas pu être respectés! Désolé pour ceux d'entre-vous qui ont l'habitude de trouver ces modestes lignes à l'heure de prendre leur café. A cela, une seule solution: reprendre un autre café!



Pour leur 5ème jour hors de leur base depuis leur départ vendredi, on se demandait bien dans quel état nous allions retrouver la petite troupe du BLMA réduite à 8 unités après que Justine BARTHELEMY, Samra BOUASBA, Laurette YACOUBOU et Mathilde ROCHE, pour différentes raisons, soient rentrées à la maison. La réponse fût criante au bout de quelques minutes de jeu seulement : fatiguée, cuite et recuite, pas loin de carbonisée ! Ainsi ces 5 premières minutes de jeu qui auraient du nous voir mener au score plutôt que de courir derrière : à 5-2 pour Tarbes, ce ne sont pas moins de 3 contre-attaques qui ne font pas mouche. Bien au contraire, GUILLENTEGUY et ARMAND donnent 7 points d’avance à leur équipe, Mathilde HERGOTT écopant au passage de sa 2ème faute personnelle (9-2, 5ème). La fatigue, vous dis-je… On craint alors que nos jeunes ne lâchent la rencontre rapidement. Au contraire, Carole TOULORGE, d’un joli tir extérieur, nous laisse entrevoir le beau match qu’elle est partie pour réaliser. Dans la foulée, Léa BLATRIE puis Leïla JDILY redonnent vie au BLMA : 11-8 à la 10ème.. Bonne nouvelle : il y a match !
La reprise est plus compliquée puisque la défense lattoise doit concéder 12 points en moins de 6 minutes. A 23-13, l’écart passe pour la première fois la barre symbolique des 10 unités et on se remet à redouter une explosion avant la mi-temps. TYUTYUDZHIEVA et MAURY et toujours GUILLENTEGUY sont passées par là. Mais les pertes de ballons du TGB (12 à la mi-temps) cumulées aux interceptions du BLMA (8 à la mi-temps également) font que les contre-attaques font parfois mouche. C’est d’ailleurs comme cela, par PELLET et JDILY, que le score est ramené à de plus justes proportions : 23-19 (19ème). Le primé de MAURY, pas loin du buzzer pour le 26-19 de la mi-temps, coute cher psychologiquement,

Carole TOULORGE, particulièrement en vue mardi soir
Carole TOULORGE, particulièrement en vue mardi soir
A la mi-temps, la feuille de stats est déjà à l’image de ce qu’elle sera à la fin : Tarbes compile deux fois plus de rebonds que son hôte du jour (27 à 14) et l’adresse est visiblement restée dans les vestiaires des deux formations (30%). Les tarbaises, qui pour couronner le tout ont toutes une tête de plus ou presque que les montpelliéraines, ont un jeu bien huilé qui leur permet de bien faire circuler le ballon.
C’est un nouveau temps faible qui sanctionne notre retour des vestiaires et le débours atteint cette fois 14 unités à 37-23. La fatigue, encore et toujours… Mais pour la 3ème fois, les petites ne vont rien abandonner et Leïla JDILY va connaître quelques secondes de réussite insolente, frappant par trois fois consécutivement dont deux derrière la ligne. On vire à 39-33 à la 30ème.
La dernière période sera à l’image des 3 premières. Faute de physique et de réussite, le ballon tourne dans la douleur, aux forceps et Thomas utilise d’ailleurs successivement ses 3 meneuses de jeu. Le tir échoit parfois à quelqu’un d’inattendu, telles ces possessions qui terminent dans les mains de la grande Carole… en position extérieure ! Et pourtant, notre "tour de contrôle" est en grande forme (8 points à 4/8 et 11 rebonds pour une évaluation de 16, la meilleure des 16 joueuses ayant foulé le parquet). A 44-40, après deux réussites de Mathilde HERGOTT (de loin) et Manon PELLET, on se dit que peut-être, sur un malentendu… Faute d’explosivité et d’agressivité, on ne parvient pas non plus à provoquer de fautes (5 seulement) ni donc à obtenir des lancers (0/3 à la fin de la rencontre). Les attitudes sur le banc, lors des changements, sont sans équivoque : Leîla s’allonge jambes en l’air tandis que Manon s’étend de tout son long pour se décontracter. Quant à Mégane, moteur cassé, on ne la reverra plus… Tarbes n’a plus qu’à nous ramasser à la petite cuillère, ce que MAURY et Aurélie PINTO se chargeront de faire. On remarquera les 2 seuls petits points aportés par le banc du 34 et, dans un autre sens, les 3 rebonds, 1 passe et 1 interception de Casandra GESELL.

Le BLMA s’incline donc 55-42 à l’issue d’une rencontre par ailleurs fort bien arbitrée par le tandem CHALUS/FAVARN. La défense à 3 niveaux utilisée la plupart du temps par Thomas CANARD a plutôt bien gêné les tarbaises mais c’est le carburant qui nous a finalement manqué. La plus grande satisfaction de la soirée, tout de même, aura été qu’au contraire des corps la tête n’ait pas lâché. Après un road-trip Montpellier-Paris-Le Mans-Sablé-Le Mans-Paris-Bordeaux-Tarbes entamé vendredi, il est temps pour tout le monde de rentrer faire quelques lessives. Après tout, il y a match samedi et lycée entre-temps !
Bon courage à toutes et encore bravo pour ce que vous avez fait.

Tarbes 55 - Lattes-Montpellier 42 (11-8, 15-11, 13-14 et 16-9)
Pour Tarbes: GUILLENTEGNY 8 pts, A. PINTO 3 pts, MAURY 9 pts, MARIE 8 pts et TYUTYUDZHIEVA 12 pts puis RALUY O, DEJEANNE 5 pts, ARMAND 8 pts, LEANDRE 2 pts et C. PINTO dnp
Pour le BLMA: PELLET 9 pts, BLATRIE 2 pts, JDILY 12 pts, HERGOTT 9 pts et TOULORGE 8 pts puis GESELL 0 , HERO 0 et MAHSAS 2 pts.

Mercredi 11 Mai 2011
Dominique B.

Lu 1188 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.