Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

Espoirs, finale : Lyon sans rival



Par la faute de ciseaux récalcitrants, le plus dur finalement pour la capitaine de Lyon n’aura pas été de dominer ses adversaires du jour mais bel et bien de respecter la tradition du Champion, à savoir découper le filet ! Car pour le reste, sur le terrain, il n’y eût pas réellement d'opposition.

La rencontre débute plutôt bien pour Nantes qui profite entres autres d'une succession d'errements de Coline FRANCHELIN à la mène pour mener 0-2 (Amandine MICHAUD), 2-3 (Kimberly ADONIS) puis 6-7 (Frédérique BOURRIAUD). Et même si Lyon parvient à repasser en tête à la 10ème, Nantes reste dans le coup. Mais voilà : passée sur le banc pour un «crépissage» en règle comme seul Fred BERGER en a le secret, Coline FRANCHELIN est de retour et cette fois, pour faire parler la poudre. La numéro 5 de Lyon compile ainsi pas moins de 13 points - dont 10 consécutifs - dans ce seul deuxième quart. Dans le camp d’en face, les balles perdues se multiplient comme des petits pains (17 à la mi-temps dont 7 pour la seule Amandine MICHAUD) et l’écart se creuse petit à petit pour atteindre son plus haut à la mi-temps : +14 à 31-17. Même en shootant à 18% (4/22) à 2-pts, Lyon a fait la différence. On ne le sait pas encore mais on le pressent, la suite des débats s’annonce difficile pour Nantes, largement dominé du côté des «petites» (postes 1 et 2). Il faut dire qu’avec le duo FRANCHELIN-CHABRIER, les Lyonnes peuvent voyager sereinement.

Après cette victoire en Espoirs face à Nantes, c'est le doublé pour le Centre de Formation de Lyon
Après cette victoire en Espoirs face à Nantes, c'est le doublé pour le Centre de Formation de Lyon
Dès le retour des vestiaires (ou presque), un 6-0 signé Haby NIANG et Amélie MARCEL porte l’écart à un nouveau «plus haut» à +22 à 43-21. Chez les bleues, seul Déborah ANDRE et Morgane MOBIO parviennent à trouver quelques fenêtres de tirs mais trop peu pour espérer. Nantes pourra toujours arguer de la fatigue des joueuses ayant évolué à Mont-de-Marsan la veille face à Basket Landes (Amandine MICHAUD 21 minutes, Déborah ANDRE et Pauline DESBOIS 10 minutes chacune). Possible… Sans doute, même… Mais pas certain que ce soit-là la seule explication car soyons réalistes, ce Lyon-là, même dans une partie n'atteignant jamais un niveau technique époustouflant, est bien trop fort.

La fin de match, sans ce petit suspense qui rend les victoires encore plus belles, n’est marquée que par un nouveau «plus haut» à +27 signé cette fois Coralie CHABRIER à 57-30. Mais il y a déjà 4 bonnes grosses minutes que les premiers sourires de la victoire sont apparus sur les visages de Marie PARDON et quelques-unes de ses partenaires sur le banc. Après sa victoire en U18 la semaine dernière et devant une salle copieusement garnie, l’ogre lyonnais remporte la finale Espoirs synonyme de doublé. La morale - si tant est qu’il y ait une morale en sport - est sauve : l'équipe qui méritait sportivement de monter après sa 1ère place en championnat NF2 jouera bien en NF1 la saison prochaine.

Lyon Asvel Féminin 57 - Nantes 32 (11-9, 20-8, 14-9 et 12-6
Pour Lyon Asvel Féminin : DROGUET 4 pts, FRANCHELIN 19 pts, CHABRIER 13 pts, SOW 2 pts et WENBANYAMA puis DEVAUX 6 pts, MARCEL 4 pts, NIANG 8 pts, PARDON 1 pt et MAKANI
Pour Nantes : MICHAUD 2 pts, ADONIS 1 pt, MANCA 6 pts, DESBOIS 4 pts et MOBIO 8 pts puis ANDRE 9 pts, BOURRIAUD 2 pts, ECOLASSE, BENIE ET BOUCARD

Lundi 14 Mai 2018
Dominique B.

Lu 1312 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.