Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

Final 4 Espoir, 1/2 finales : Lyon et Bourges au rendez-vous



Lyon était annoncé comme le grand favori de ce plateau, Lyon est en finale : la logique est donc respectée. Dont acte. Mais Mondeville a chèrement vendu sa peau et Lyon a souffert, beaucoup souffert.

Ce sont d'ailleurs les normandes qui démarrent le mieux avec un 2-8 en leur faveur obligeant Fred BERGER à poser son premier temps-mort après seulement 2'16 de jeu pour recadrer ses troupes. Pour les connaisseurs, je vous laisse imaginer ! Même si cela lui coûte des fautes (4 fautes à 10 à la 10ème), Mondeville défend plutôt bien, réduisant longtemps Lyon à un famélique 28% de réussite et l'empêchant ainsi de recoller malgré l'efficacité de Monique MAKANI et Coralie CHABRIER. De l'autre côté du terrain - en attaque - les choses sont plutôt pas mal non plus, en premier lieu pour Shelby SAINT-JUST, déjà 7 points et 4 rebonds. Il faut d'ailleurs attendre la 16ème minute pour que Lyon passe devant à 22-23, phase préalable à une période de hourra-basket pendant laquelle les deux équipes se rendent coup pour coup jusqu'à atteindre 34-32 sur une réussite de la capitaine Coline FRANCHELIN.

On vient de passer la mi-temps et Lyon connait maintenant sa meilleure période. En sens inverse, Mondeville est maintenant "dans le dur", au point de prendre son premier temps-mort lui aussi après 2'23 de jeu (36-32). Quelques minutes plus tard, alors que l'avance des lyonnaises atteint son plus haut à +11 et 47-36, on se dit que la différence est faite et que les choses sont rentrées dans l'ordre. Mais que nenni ! Mondeville termine la période sur un 0-9 remettant les deux équipes à quasi-égalité à la 30ème : 47-45 ! De toute évidence, rien ne sera donné à Lyon.
Mais voilà, malgré cette belle réaction d'orgueil les rôles se sont en quelque sorte inversés, à l'image par exemple d'une Marie PARDON trouvant enfin la réussite après son 0/5 initial pour terminer à 11 points. Les balles perdues (30 pour Mondeville, 22 pour Lyon) coûtent cher, très cher même aux rouges (32 points contre 21). Les deux équipes se rendent pourtant coup pour coup et à la 35ème, Shelby SAINT-JUSTE répondant à Coline FRANCHELIN, tout reste encore possible : 56-52. Mieux : un tir primé ramène les normandes à 59-57 alors qu'il ne reste cette fois que 25"5 à jouer ! Hélas, la faute est commise trop tard et la dernière possession est mal négociée. Lyon peut souffler : la finale lui appartient !

> Quelques photos de la rencontre par ici...

Lyon Asvel Féminin 63 - Mondeville 59 (14-15, 16-15, 17-15 et 16-14
Pour Lyon : FRANCHELIN 4 pts, DROGUET 7 pts, WEMBANYAMA 5 pts, CHABRIER 17 pts et MARCEL 9 pts puis MAKANI 10 pts, PARDON 11 pts, PIPER, DEVAUX et NIANG
Pour Mondeville : BUNDGAARD 4 pts, CHASSE 9 pts, FARCY 10 pts, BOUCHER 9 pts et SAINT JUSTE 11 pts puis DEVULDER 14 pts, HAMARD 2 pts, NIARE et ROBIN. EDUARDO dnp.

Les réactions d'après-match

> Dessislava ANGUELOVA (coach Mondeville) : "J'ai quelques regrets parce que ça se joue sur pas grand-chose, quelques balles perdues à gauche ou à droite Mais c'est comme ça, c'est le jeu. J'ai fait un choix par rapport à mon groupe parce qu'il manquait aujourd'hui une shooteuse exceptionnelle, Louise BUSSIERE. Et sans doute qu'avec elle dans l'équipe le résultat aurait pu être autre chose que ce qu'il a été. Mais je tiens à féliciter mes joueuses pour ce match. Elles ont montré leur force de caractère quand on a été derrière de 11 points et qu'elles n'ont pas lâché. Je l'ai dit à Fred BERGER : c'était nous la semaine dernière de 3 points, c'est Lyon cette semaine de 4. J'espère que ce sera nous la semaine prochaine à Roquebrune ! Le match de demain pour nous est un match très important. On va d'abord essayer de consoler les Filles qui sont bien sûr très très déçues mais je veux repartir d'ici avec la victoire parce que dans le groupe d'aujourd'hui il y a 9 filles qui vont jouer leur dernier match à Mondeville. Demain pour nous c'est une finale."

> Fred BERGER (coach Lyon) : "Il nous a fallu cravacher tout au long du match et je veux féliciter les joueuses pour ça. On fait un écart à +11 à la fin du 3ème quart mais Mondeville revient. On est à 28% de réussite à la mi-temps parce que Mondeville défend, parce qu'il faut que nous rentrions dans le match, à cause du contexte aussi. Mais ça a été un match complet et enrichissant qu'on a réussi à aller chercher et c'est ça qui est important. Pour demain, je n'ai pas de préférence mais que ce soit Bourges ou Landes il va falloir qu'on fasse les choses un peu différemment pour mieux maitriser les choses"

Coralie CHABRIER et Mathilde PEYREGNE auront été des éléments essentiels dans la victoire de leur équipe
Coralie CHABRIER et Mathilde PEYREGNE auront été des éléments essentiels dans la victoire de leur équipe
La deuxième rencontre est différente. Elle oppose les locales de l'étape - diminuées par les absences notables d'Hortense LIMOUSIN et Laura CABE - à Bourges au sein duquel évolue une certaine Océane MONPIERRE.
"Déséquilibré", dîtes-vous ? Malheureusement oui. Car même si Basket Landes prend le meilleur départ à 6-2 (Emma LABADIE de loin puis Claire PARISI au "2+1"), 9-4 (Emma LABADIE de loin encore), 13-6 (Célia CARDENAL puis Sirine MEHADJI) puis 14-9 (Célia CARDENAL au lancer), on sent bien que la soirée va être compliquée puisque dans le camp d'en face Océane MONPIERRE et Yamina KAMARA ont commencé à mettre la machine en route. Le changement de leader se fait à la 9ème sur une réussite de loin signée Yvanna ENJOLVY à 15-16. On ne le sait pas encore mais Bourges ne sera plus jamais réellement inquiété dans cette rencontre. Certes tout ne leur est pas donné non plus mais la différence est trop importante, notamment au rebond avec au final 34 prises à 56 ! L'écart atteint son plus haut à +13 (36-49 sur une marque d'Océane MONPIERRE).

L'avance des mini-Tango atteint son plus haut à 36-49 sur une réussite d'Océane MONPIERRE, au beau milieu de ce 3ème quart qui voit Bourges transpercer la défense adverse à chaque montée de balle. Pourtant, pas de changement et pas moins de 26 points concédés. C'est d'ailleurs le seul petit regret que l'on pourra émettre ce soir, ce manque de réaction face à une issue qui semble inexorable. Et s'il fallait illustrer ce propos, on prendrait comme image ces 10 fautes seulement concédées à la 30ème, 15 à la fin de la rencontre. "Et Océane MONPIERRE" me direz-vous ? La jeune fille fait tout simplement travailler les statisticiens en remplissant toutes les colonnes de la feuille : 20 points certes mais aussi 13 rebonds, 6 passes décisives, 6 balles perdues, 5 interceptions, 1 contre, 2 fautes commises et 8 fautes provoquées. Tout ça avec une certaine facilité parfois déconcertante. Mais quel talent !
Bourges s'impose finalement 60-67 et affrontera demain Lyon, le vainqueur gagnant le droit d'affronter Nantes dans 15 jours pour la "vraie" finale.

> Quelques photos de la rencontre par ici...

Basket Landes 60 - Bourges 67 (15-16, 7-10, 21-26 et 17-15)
Pour Basket Landes : PARISI 9 pts, LABADIE 16 pts, CARRAU 2 pts, CARDENAL 13 pts et MEHADJI 14 pts puis MASON 5 pts, RENOU 1 pt, CANO, COSTEDOAT et GREGOIRE.
Pour Bourges : PEYREGNE 20 pts, MONPIERRE 20 pts, KAMARA 10 pts, MIPOKA et REVEL puis HAMAOUI 4 pts, ENJOLVY 9 pts, MOREL 2 pts, TARPAU 2 pts et BAROT

Les réactions d'après-match

> Claire PARISI (Capitaine Basket Landes) : "Forcément on est déçues, forcément on aurait aimé une autre fin. Même si on a élevé notre niveau d'intensité, on a été dominées physiquement, surtout dans le secteur du rebond. On leur laisse 26 rebonds offensifs, c'est clairement la clé du match. On s'est battu avec nos armes mais on tombe face à une solide équipe de Bourges, je pense qu'on va assister à une belle finale. Maintenant il nous reste un match demain, à nous de vite nous remobiliser pour finir l'année sur une victoire."

> Virgile ABEL (Coach Bourges) : "Je veux d'abord féliciter Basket Landes parce qu'on a toujours été devant mais ils n'ont rien lâché. Ils nous ont rendu les choses difficiles alors qu'en plus ils étaient diminués. Nous, je ne dirais pas qu'on a maitrisé mais on a toujours été devant. En défense, on laisse quand même passer quelques bricoles sur les mains fortes de leurs joueuses mais je suis assez fier de ce qu'ont fait les Filles parce qu'elles ont fait preuve de maturité. Oui bien sûr il y a Océane MONPIERRE - qui est encore cadette et pour qui j'espère c'est la dernière année qu'elle fait ce genre de compétition - mais je remarque qu'il y a aussi des "locales" qui font un super match : Yasmina KAMARA qui prend 14 rebonds, Jade HAMAOUI qui en prend 10, Mathilde PEYREGNE qui met les points en 2nde mi-temps. Alors oui il y a Océane MONPIERRE mais pas que ! Il y a parfois des joueuses surdimensionnées dans certaines équipes et là on a la chance qu'elle soit dans la notre !"

Dimanche 29 Avril 2018
Dominique B.

Lu 1550 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.