Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

Final 4 U18, Benoît PEYROT (Bourges) : "Rester dans le projet qu'on s'est fixé individuellement et collectivement"



C'est dimanche dernier, une petite heure avant la finale Espoirs opposant Lyon à Bourges, que Benoît PEYROT a gentiment bien voulu évoquer avec moi le Final 4 U18 de Roquebrune pour lequel son équipe est qualifiée. Trop tôt donc pour évoquer le résultat (NDR : Lyon s'est finalement imposé 68-54, lire par ici...), juste dans le timing pour dresser bilan et perspective de ses U18.

• Après ce plateau Espoirs, on bascule maintenant en mode « Final 4 U18 ». Quand tu regardes la saison qui vient de se dérouler, quelle est le premier sentiment qui te vient à l’esprit ?
Un peu de satisfaction quand même. On a travaillé toute la saison pour faire du mieux possible et on est au Final 4. C'est très positif, ça montre que ce que l'on fait va dans le bon sens.

• Jouer ce Final 4 était-il inscrit dans tes objectifs de début de saison ?
Pas forcément, c'est plutôt arrivé petit à petit. Au départ, on a bien entendu comme tout le monde l'objectif de se qualifier en Groupe A. Après, si on peut sortir, c'est encore mieux. C'est aussi les Filles qui se sont fixé leurs objectifs et pour le moment, ça se passe plutôt bien tant sur le plan humain que sur le plan basket.

• En termes de résultats, vous n’avez pas été trop inquiété : 1 seule défaite. Quid de la manière ?
On est dans la même lignée que ce que l'on fait en Espoirs. On avance collectivement, avec du sens. Et c'est ça qui m'intéresse : donner du sens à ce que l'on fait.

• As-tu une anecdote ou un fait qui caractérise ton groupe ?
Ce n'est pas facile... Plus qu'un fait particulier je retiendrai le début de saison. J'ai senti les Filles très impliquées, très concentrées et investies individuellement et collectivement. Du coup, elles se sont approprié les choses. Ça m'a permis d'être moins sur l'engagement et la motivation et de me concentrer sur l'essentiel : le basket.

• Que sais-tu de Charleville, votre adversaire ?
Je n'ai pas travaillé particulièrement Charleville mais on les connaît parce qu'on les avait en Espoirs. Je pense que le projet de jeu est le même et que comme nous ils ne vont pas changer entre les deux catégories. Ce qui m'intéresse, ma priorité, c'est la façon dont nous on va aborder les choses, que nous nous restions dans le projet qu'on s'est fixé individuellement et collectivement.

• Qu’as-tu mis en place de particulier pour préparer ce Final 4 ?
Il y a surtout la gestion du voyage qui est un peu particulière puisque l'on a 10 heures de route à faire. Du coup on va partie assez tôt. Par chance on a une joueuse "locale" et ses parents nous ont bien facilité toute l'organisation logistique.

Benoît PEYROT dimanche dernier, attentif aux consignes de Virgile ABEL. A Roquebrune, ce sera lui aux commandes
Benoît PEYROT dimanche dernier, attentif aux consignes de Virgile ABEL. A Roquebrune, ce sera lui aux commandes
• La demi-finale de Coupe de France perdue contre Mondeville, un adversaire potentiel en finale, est-elle encore présente dans vos esprits ?
C'est sûr que cette demi-finale est encore présente dans un coin de notre tête. Même si Mondeville a mérité sa qualification en finale, on n'est pas passé si loin que ça. Si on doit les rejouer, il faudra donc sans doute rester plus focus sur certaines consignes.

• A titre personnel, quel genre de coach es-tu avec tes joueuses ? Que diraient-elles de toi si je leur posais la question ?
Si tu demandais aux Filles, je ne sais pas ce qu'elles diraient. D'ailleurs ce n'est pas ce qui me soucie le plus, même si j'espère que les gens ont comme image de moi celle d'un passionné. J'aime bien voir du beau basket et avant le résultat, j'espère que mon équipe reflète cela. Comme te l'as dit Virgile quand tu l'as questionné (lire par ici...), c'est la formation individuelle qui nous importe avant tout. Et une fois que tout est bien calé dans les têtes, ça peut donner quelque chose de bien.

• Je te laisse le dernier mot, Benoît…
Je ne vais pas faire dans l'originalité mais je te remercie toi Dominique de t'occuper un peu de nous, de nous suivre, d'être par exemple ici à Mont-de-Marsan ce week-end (NDR : interview réalisée dimanche après-midi) alors que ton club a joué samedi soir en quart de finale de LFB. Je trouve ça remarquable. Je veux aussi remercier tous les bénévoles qui nous suivent. Je suis très respectueux de ces gens-là, c'est aussi pour eux qu'on travaille et qu'on doit s'arracher sur le terrain et être humainement disponible. J'espère qu'ils ressentent cela de ma part et de la part des Filles.

Voilà quelques valeurs qui vont résonner positivement chez nous, notamment le fait de "donner du sens" à ce que l'on fait. Mais il n'est pas interdit non plus de donner à ce que l'on fait le sens... de la victoire. Réponse pour cela samedi sur le coup de 19 heures, après la rencontre face aux Flammes Carolo !

Mercredi 2 Mai 2018
Dominique B.

Lu 622 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.