Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

Final 4 U18 : Lyon, inexorablement. Mondeville complète le podium



Nos amis "nordistes" de Charleville, Mondeville ou Bourges ne connaissent sans doute pas notre dicton local : "et à la fin, c'est Lyon qui gagne". Mais ils ont sans doute une petite idée à la fin de ce week-end de finales des raisons de cette devise : Lyon domine tout simplement son sujet depuis quelques années et sans doute - toutes choses restant égales par ailleurs - pour quelques années encore. Car c'est bien Lyon qui s'est imposé ce dimanche à Roquebrune, comme il y a deux ans face au BLMA. Facilement, comme il y a deux ans aussi. Et après avoir chuté en Coupe de France, comme il y a deux ans (face au BLMA encore).

Et disons-le tout net : Lyon est un très beau Champion et Bourges n'a rien pu y faire. Certes défensivement la copie est plutôt correcte avec seulement 60 points concédés. La performance n'est pas anodine. Mais voilà : pour gagner ou pour même simplement faire douter le favori du jour, il fallait faire l'effort des deux côtés du terrain. Et là, c'était tout simplement impossible. Benoît PEYROT avait bien choisi de débuter "petit" avec à le trio Yvanna ENJOLVY-Astrid BENEDETTI-Mathilde PEYREGNE mais on a vite compris que "ça n'allait pas le faire". Les barbelés étaient de sortie. La raquette ? Inaccessible. Les montées de balle ? Une souffrance à chaque fois. Ne restait du coup que des tirs de loin, la plupart du temps désespérés. Et comme la réussite n'était pas du bon côté pour PEYREIGNE et ENJOLVY, le compteur mettait bien du temps à tourner avec notamment 4 petits points dans le deuxième quart.
Et Lyon dans tout ça me direz-vous ? Fort défensivement comme on l'a vu (mention à Coralie CHABRIER et Marie PARDON), pas mal offensivement avec notamment une Monique MAKANI de gala. A la lyonnaise, quoi ! Comptablement, cela fait 10-15 (10ème, 2 lancers de Monique MAKANI), 16-33 (22ème suite à un 0-7 à cheval signé Coralie CHABRIER, Inès PIPER et Yanaëlle DEVAUX) ou encore 21-42 (26ème sur une réussite de Coralie CHABRIER). Le 8-0 alors concédé à Pauline ASTIER et Alanis THIEBAC, à défaut de relancer le suspens, redonne vie aux Tango (29-42) mais Coralie CHABRIER remet rapidement de l'ordre dans la maison. Même la fumée des saucisses (!) qui a maintenant gentiment envahi la salle ne gêne pas les lyonnaises !
Lyon récupère son titre de Champion de France sur la marque de 31-68.

> Les photos de la rencontre par ici...

Bourges 38 - Lyon Asvel Féminin 61 (12-15, 4-15, 13-14 et 9-17)
Pour Bourges : PEYREGNE 3 pts, ENJOLVY 14 pts, KAMARA 4 pts, TOURE 2 pts et BENEDETTI 4 pts puis PREYRE 1 pt, THIEBAC 9 pts, ASTIER 1 pt, MIPOKA, HAMAOUI, CROCIONI et FAMIBELLE
Pour Lyon Asvel Féminin : PARDON, CHABRIER 15 pts, DEVAUX 5 pts, STALARS 6 pts et WEMBANYAMA 1 pt puis PIPER 9 pts, SOW 1 pt, NIANG 3 pts, MAKANI 16 pts, VERGIAT 5 pts, DROGUET et SECCHIAROLI

Les réactions d'après-match

> Corentin MAHE (coach Lyon) : "J'ai toujours eu confiance. On a des joueuses qui sont fortes mentalement, des joueuses qui ont de l'expérience mais surtout des joueuses déterminées. Peu importe les situations, elles sont capables de les retourner. Je voulais qu'on impose notre basket défensif et nos valeurs dans ce domaine. Tout ça est dû à l'investissement des Filles, à l'investissement du staff et en particulier de Fred BERGER. Les Filles sont travailleuses et assidues et j'insiste car ce ne sont pas que des mots. Nous n'avons eu je crois que 12 jours off dans la saison. Bien sûr cela n'efface pas la finale de la Coupe de France car le résultat est toujours là mais ce qui est bien c'est que nous avons su passer à autre chose. La semaine dernière on a été performants sur le Final 4 Espoirs, cette semaine sur le Final 4 U18 et maintenant l'objectif c'est la finale pour le titre de Champion de France Espoirs. Et la montée en NF1 parce que quand tu joues cette finale, tu as envie de monter en NF1. En tout cas, on veut réaliser la meilleure prestation possible là encore."

> Benoît PEYROT (coach Bourges) : "Il n'y a pas eu de match offensivement pour nous, on n'a pas existé... On les maintient à 60 points, je pense que ce n'est pas si souvent qu'elles ont eu en face ce niveau défensif. On leur a posé des vrais soucis, c'est le point positif que je retiens. Je pense que l'écart est un peu sévère. Maintenant, ce qui nous a manqué, c'est notre capacité à traverser, à engendrer de la dureté offensive, On n'a pas avancé, on a subi leur défense et à partir de là on les conforte dans leur projet de jeu. On a trouvé quelques solutions quand on a joué demi-terrain. Globalement le week-end reste positif. J'avais demandé aux Filles d'aller chercher une médaille, on l'a fait. Il y a encore plein de choses à améliorer et on va se remettre au travail pour se rapprocher du niveau du Champion de France."

Lyon Asvel Féminin, Champion de France U18 2018
Lyon Asvel Féminin, Champion de France U18 2018
La petite finale disputée en ouverture a donné lieu à une rencontre assez étonnante sur le plan du suspens, les deux équipes se répondant coup pour coup pendant la majeure partie de la rencontre. Alors que l'on atteint à peine la 12ème minute de jeu, l'écart n'a jamais dépassé les 2 unités et on a déjà assisté à 17 changements de leader ! Il faut attendre la 15ème pour qu'un premier écart soit pointé (20-27 grâce à un 0-9 signé Océane ROBIN et Clara SOGHOMONIAN). Mais voilà : les Flammes veulent aussi cette médaille qui valoriserait leur belle prestation de la veille face à Bourges. Du coup, l'écart diminue à nouveau pour un retour à la plus parfaite égalité à 36-36 dès le retour des vestiaires. Joséphine MILLARD et Alyssa BARTHELEMY ne sont pas étrangères à la chose... La rencontre est à nouveau telle qu'elle était au début : plus que serrée. A nouveau l'écart ne dépasse plus les 4 unités par deux fois à 42-46 sur une réussite de Louise BUSSIERE puis 48-52 cette fois sur une réussite de l'excellent Adèle DETCHART mais retour à 53-52 par la Capitaine MILLARD.

Le score (fût-ce seulement de 3 unités à 55-52), les fautes (avec les sorties pour 5 fautes de Sarah BOUCHER et Louise BUSSIERE), moins de 2 minutes à jouer : il semble que Charleville tienne sa breloque. Pourtant, la fin de match va virer au cauchemar pour les Flammes. Faute disqualifiante contre Charlène SOUFFLET, perte de balle sur 8 secondes, perte de balle sur remise en jeu et 56-57 pour Mondeville ! Dernière possession pour Charleville et alors que le buzzer résonne, faute accordée à Hatoumata DIAKITE. En piste pour les 2 lancers de la gagne ! Sent-elle venir l'issue de ces tirs de réparation ? Toujours est-il que Justine CHARBONNIER ne veut pas voir ça et tourne le dos aux lancers, accroupie le long de la ligne de touche. Double échec pour la numéro 15 de Charleville et médaille de bronze pour un Mondeville béni des Dieux !

> Les photos de la rencontre par ici...

Flammes Carolo 56 - Mondeville 57 (13-14, 18-20, 15-12 et 10-11)
Pour Flammes Carolo : CHARBONNIER 6 pts, BARTHELEMY 11 pts, MAHOUTOU 10 pts, MILLARD 12 pts et DIAKITE 2 pts puis POIROT-ALLARD 3 pts, LHUILLIER 5 pts, L. LAMBERT 2 pts, RAPAILLE 3 pts, BARNWELL 2 pts, SOUFFLET et VIHO
Pour Mondeville : DETCHART 8 pts, ROBIN 5 pts, CHASSE 2 pts, BOUCHER 11 pts et NIARE 4 pts puis GOMIS 4 pts, DEVULDER 11 pts, BUSSIERE 6 pts, SOGHOMONIAN 6 pts, GUEYE et FARCY. KANOUTE dnp

La réaction d'après-match

> Emmanuel HOERTER (coach Flammes Carolo) : "C'est comme hier, ça se joue sur pas grand-chose. Ça se joue vraiment sur des détails qu'on ne maitrise pas malheureusement. A ce niveau-là, on ne peut pas laisser passer cela. Mais on découvre aussi le haut niveau."

Lundi 7 Mai 2018
Dominique B.

Lu 2941 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.