Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

L2 : Toulouse en leader



A l'approche du coup d'envoi, les trajectoires sont diamétralement opposées pour les deux clubs de Toulouse (6 victoires consécutives depuis le déplacement à Charnay) et Graffenstaden (3 défaites consécutives dont 2 à domicile). 40 minutes de jeu plus tard, les noires l'emportent sur les rouges et confirment ainsi leur bonne forme, s'emparant même du fauteuil de leader au bénéfice de la défaite d'Angers à Calais et malgré leur point de pénalité.

Il faut dire que l'affaire a été menée de main de maître et que le doute n'aura jamais eu le temps de s'installer. Et si Amina NJONKOU et Kathleen BOURDIN ouvrent le bal pour leur équipe avec un 2/2 au-delà de l'arc pour mener 2-3 puis 5-6, c'est juste pour laisser le temps à Lucie CARLIER de régler la mire elle aussi de loin (doublé à 8-6 puis 11-6) puis à Assetou TRAORE et Amélie POCHET de faire preuve elles aussi d'efficacité. La machine est en route et à 27-16 à la fin du 1er quart, la différence est déjà faite.

Chez les visiteuses, on a peu d'armes à opposer. Marquée à l'intersaison par les départ de Pauline KRAWCZYK (retraite), Célia MAULER (Furdenheim) et Leia BOUDERRA puis par les blessures en cours de saison de Darline NSOKI, Margaux OKOU-ZOUZOUO, Céline SCHMITT et Louise DAMBACH, la SIG est à la peine. Pour couronner le tout ce soir, Justine WINTZ - un de ses meilleurs éléments - écope de 3 fautes personnelles avant même la 15ème minute. Glissons d'ailleurs un voile pudique sur un 2ème quart qui n'aura ébloui personne par sa qualité (6/15 au tir d'un côté contre 4/16 de l'autre, 3 balles perdues à 4) pour arriver à la mi-temps sur la marque de 42-26.

Assetou TRAORE termine la rencontre en boulet de canon !
Assetou TRAORE termine la rencontre en boulet de canon !
Déjà bousculées par leurs hôtes du soir, les illkirchoises n'ont pas encore tout vu. Notamment pas Mikaela RUEF ou Assetou TRAORE, inarrêtables lors des 3èmes et 4èmes quart-temps. L'écart atteint alors les 20 unités sur une réussite de Lucie CARLIER à 47-26 puis les 24 - son plus haut avant la fin de la rencontre - sur deux lancers de Mikaela RUEF à 64-40. Chez les joueuses de Philippe BREITENBUCHER, on ne baisse pas les bras mais l'écart est trop important. Fin de la rencontre sur la marque de 85-56.

On aura noté au passage, pour la petite histoire, que cette rencontre a également été l'occasion pour les deux meilleures passeuses 2016-2017 de croiser à nouveau le fer, Aline DUMONT ayant finalement devancé d'un cheveu Kathleen BOURDIN avec 4,92 offrandes contre 4,71. Seul regret de la soirée : que Louise DAMBACH n'ait pas été remise de sa blessure au genou (entorse). C'est toujours un plaisir de la voir sur un terrain.

> Quelques photos de la rencontre par ici...

Toulouse 85 - SIG 56 (27-16, 15-10, 22-16 et 21-14)
Pour Toulouse : GRUSZCZYNSKI 10 pts, POCHET 13 pts, TRAORE 20 pts, CARLIER 11 pts et RUEF 19 pts puis PRUGNIERES 2 pts, CABATON 3 pts, BROCHANT 5 pts, MAMADOU-DEBAT 2 pts et DUMONT
Pour la SIG : PFISTER 3 pts, BIENVENU 2 pts, NJONKOU 21 pts, BOURDIN 12 pts et WINTZ 10 pts puis PEYTOUR 7 pts, NSOKI 1 pts, FAUX et BEYER

Dimanche 3 Décembre 2017
Dominique B.

Lu 329 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.