Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

LFB : La boulette majuscule du BLMA



On se doutait bien que la défaite allait arriver un jour ou l'autre après le 3/3 initial face à Charleville (83-73), Tarbes (84-72) et Mondeville (95-72 en Normandie) mais pour être honnête, on ne pensait pas forcément que ce serait ce dimanche face à Nantes. Comme on s'intéresse de près aux choses du basket on sait bien que les Déferlantes ont renversé les Lyonnes de Valéry DEMORY à Mado-Bonnet (75-68), on sait bien aussi que même les plus grosses défaites concédées par les Filles de Manu COEURET le sont plutôt en fin de match après avoir bousculé leurs adversaires pendant un certain temps (Nice par exemple). On sait bien tout cela mais bon, voilà qui reste de nature à nous maintenir éveillés, pas à nous inquiéter.

Retard à l'allumage

Comme prévu - si on ose dire, ce sont les visiteuses qui prennent le meilleur départ à 2-4 puis 4-6, notamment grâce à une certaine Lidija TURCINOVIC auteur des 6 premiers points de son équipe. Et ça ne s'arrange pas par la suite puisque les Gazelles ne parviennent jamais à mettre leur jeu en place. On signale ainsi à cheval sur les deux périodes et en vrac un 8-12 (Folane RAINCOCK), un 14-18 (Margret SKUBALLA de loin), un 17-24 (deux réussites consécutives de l'intenable Lidija TURCINOVIC) ou encore un 26-33 (Folane RAINCOCK à nouveau). Et si parfois les locales parviennent à recoller voire même à égaliser (12-12 par Courtney HURT aux lancers ou 24-24 par Fati SACKO elle aussi aux lancers), c'est toujours dans la douleur et il s'en trouve toujours une dans le camp d'en face pour relancer la machine et empêcher le doute de s'installer.

Certaines semblent jouer avec des moufles, d'autres manquent d'inspiration, d'autres encore de réussite. Pour corser le tout, la défense de Nantes abat un gros boulot, poussant plusieurs fois les locales aux 24 secondes ou aux "23 secondes et demi", obligeant ainsi celle qui a le ballon en main à balancer la chose de manière approximative.
C'est bien simple : à la mi-temps, avec un misérable 26% de réussite à opposer aux 46% des visiteuses cumulé avec un déficit de points de seconde chance ou de points après balle perdue, le score de 26-33 en faveur des visiteuses ne paraît même pas usurpé !
La tête basse pour Courtney HURT, les poings serrés de la victoire pour Margret SKUBALLA : Nantes s'impose à Lattes
La tête basse pour Courtney HURT, les poings serrés de la victoire pour Margret SKUBALLA : Nantes s'impose à Lattes

Avec le bonjour de Lidija TURCINOVIC

De retour des vestiaires, on espère que coach Rachid MEZIANE va trouver la solution pour mettre fin à la plaisanterie mais que nenni : Nantes poursuit sa course en tête. Pire : Nantes pousse son "plus haut" jusqu'à 9 unités à 26-35 puis 29-38, les deux fois par Lidija TURCINOVIC. On y croit pourtant un court moment entre la 28ème et la 32ème quand on trouve enfin Ewelina KOBRYN à l'intérieur par deux fois puis à mi-distance pour 3 réussites consécutives permettant de recoller à 48-48 puis mener enfin 52-50 mais la polonaise est remplacée dans la foulée (34ème) et on ne la reverra pas ! Grâce entre autre à une étincelante Lidija TURCINOVIC (26 points à 11/207, 9 rebonds, 3 passes, 1 interception et 1 contre pour 3 balles perdues), Nantes réalise l'exploit de cette 4ème journée de LFB en l'emportant 60-67.

On est finalement bien loin du tranquille dimanche en famille dont on avait pu rêver avec la visite d'un coach que l'on apprécie et dont on loue le travail inversement proportionnel aux moyens dont il dispose et les retrouvailles des ex-nantaises et néo-assistantes Caroline AUBERT-Aurélie BONNAN? sans parler de la présence de Damien LEROUX, passé du Centre de Formation des Déferlantes à celui du BLMA. Le sorcier Manu COEURET a encore frappé et il a réussi à gâcher la fête qu'aurait dû constituer les retours sur le terrain d'Anaël LARDY et Fati SACKO après quelques semaines d'absence.
Une défaite qui fait tâche, qui fait désordre. Mais une défaite qui ne doit pas non plus tout remettre en question tant on savait avant le coup d'envoi que le travail et la (re)construction ne faisait que commencer.

> Quelques photos de la rencontre par ici...

BLMA 60 - Nantes 67 (12-12, 14-21, 20-15, 14-19)
> Les stats de la rencontre ci-dessous...
blma_nantes_5.pdf Blma_Nantes.pdf  (83.83 Ko)

Lundi 23 Octobre 2017
Dominique B.

Lu 2630 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.