Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

NF2/Espoirs : Une excellente soirée pendant 39'46



Après leur belle victoire de samedi dernier face à Toulouse (64-49, lire par ici...), les Espoirs du BLMA recevaient ce mardi le SMUC, coleader de la Poule A. Force est de constater que le groupe de James WADE a une nouvelle fois confirmé ses bonnes intentions en l'emportant à l'issue d'une rencontre fort agréable.

Les Blanches débutent en tête 4-0 (Laura FISCHER, Sara GOMEZ) puis 8-4 (Johana LUKOKI, Laura FISCHER) et il n'y a guère que la déjà 2ème faute personnelle de Sara GOMEZ à classer au rayon des - petites - inquiétudes. Il faut en fait attendre deux grosses balles perdues par le BLMA pour que le SMUC parvienne à se porter en tête une première fois à 10-12 sur une réussite de Pauline LUCIANI puis une deuxième à 14-16 quelques secondes plus tard sur une réussite cette fois de Soumeya REGANI. Très présent au rebond offensif, les lattoises se voient souvent offrir des deuxièmes ou troisièmes chances qui font du bien !

Si Alyssia FAYE égalise juste avant la première pause, c'est Léa PLANQUE qui donne son plus gros avantage aux Noires grâce à un panier primé qui porte la marque à 16-21. Ce sont maintenant les visiteuses qui mènent au score, notamment grâce à l'apport-points d’Émilie PETITEAU-SILBANDE. Mais cela n'a finalement qu'un temps puisque Lisa BERKANI à 2/2 aux lancers redonne une première fois l'avantage à son équipe à 26-25 avant que Myriam DJEKOUNDADE au lancer puis Sara GOMEZ de loin le donnent cette fois de manière définitive à 30-27.

Les 32 points d'Emilie PETITEAU-SILBANDE n'auront pas suffi et c'est le BLMA de Johana LUKOKI qui réalise l'exploit !
Les 32 points d'Emilie PETITEAU-SILBANDE n'auront pas suffi et c'est le BLMA de Johana LUKOKI qui réalise l'exploit !
Oui oui, j'ai bien dit de manière définitive. Car le BLMA ne sera pas repris. Bien au contraire, il profite du retour des vestiaires pour passer à son hôte de la soirée un 6-0 d'entrée par Sara GOMEZ deux fois et Myriam DJEKOUNDADE (41-33). On atteint la 30ème sur la marque de 56-48.

Le jeu est rapide et varié, intérieur-extérieur, le collectif est en place et le ballon circule parfaitement d'un bout à l'autre du terrain en largeur et en profondeur. Les changements sont judicieux. What else ? Chaque joueuse apporte sa pierre à l'édifice et la marque est très bien répartie entre toutes. Dans le camp d'en face et à l'entame de la dernière ligne droite, on ne peut que remarquer l’efficacité d'Émilie PETITEAU-SILBANDE - 32 points au final - mais si cela suffit parfois à survivre et à recoller à 58-54 par exemple, cela ne suffit pas à inquiéter des Espoirs maintenant à l'aise. Le plus haut est atteint à 66-54 sur une réussite au-delà de l'arc signée Johana LUKOKI.
Et puis il y eût ces fameuses 14 dernières secondes qui virent Lisa BERKANI subir une vilaine faute et retomber sur le dos tout en torsion. Blessure, larmes... Dès lors, la fin de rencontre n'a plus grande importance, tout le monde ou presque n'ayant d'yeux que pour la jeune fille qui sera emmenée finalement bien plus tard subir des examens... Suspicion de contusion...

BLMA 68 - SMUC 60 (16-16, 19-17, 21-15 et 12-12)
Pour le BLMA : FISCHER 6 pts, LUKOKI 12 pts, DJEKOUNDADE 7 pts, GOMEZ 14 pts et EWODO 2 pts puis BERKANI 11 pts, FOISSE 9 pts, FERRANET 3 pts, FAYE 4 pts et SEQUEIRA
Pour le SMUC : CATANI 2 pts, PETITEAU-SILBANDE 32 pts, LUCIANI 8 pts, MAADEN 5 pts et REGANI 6 pts puis PLANQUE 7 pts, BATAILLE et BEYNIER. BEVILLE dnp

Mercredi 16 Décembre 2015
Dominique B.

Lu 741 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.