Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

NF2 : L'imagination en berne



Comptablement parlant, s'incliner de 12 unités face aux caluirardes qui ont remporté leur 4 premières rencontres de 27, 15, 49 (à Nice) et 25 points (face à Bourges) peut sembler une plutôt bonne performance. Dans le jeu des locales pourtant, c'est plutôt le manque d'inspiration que l'on aura retenu de la rencontre de ce samedi après-midi, en plus de la sortie sur blessure de Serena MANALA à qui on souhaite un rapide rétablissement.

Pourtant, pendant les 10 premières minutes, les approximations lattoises (3 balles perdues sur les 3 premières possessions) ne sont pas trop lourdement pénalisantes au tableau d'affichage tant les visiteuses manquent d'adresse notamment extérieure. Du coup, c'est même le BLMA qui vire en tête à 11-10, non sans être même passé par un étonnant 9-5 (Maéva DE FALCO puis Serena MANALA).
Las ! Dans la foulée de deux lancers obtenus dès la reprise par Eloïse PAVRETTE (13-14), c'est un 0-19 à cheval sur les 2èmes et 3èmes quart-temps que les blanches vont concéder. Certes le tandem Clarisse LEGRAND-Juliette CAMUSET fait mal, certes Amélie FERNANDEZ y va d'un doublé au-delà de l'arc mais surtout, quelle manque de rythme et d'imagination côté lattois avec ces possessions poussées presque à chaque fois jusqu'aux 24 secondes, ces tonnes de ballons perdus ou encore ces occasions "toutes faites" non converties (Rachel ALCOVERRO par exemple). Même India FARCY ne parvient pas à passer la surmultipliée, c'est dire !

Nina DEAL, avec 16 points et une grosse présence, n'aura pas été pour rien dans la victoire de Caluire à Lattes ce samedi.
Nina DEAL, avec 16 points et une grosse présence, n'aura pas été pour rien dans la victoire de Caluire à Lattes ce samedi.
Caluire pourtant n'est pas devenu génial pour autant, non. En revanche, Caluire reste efficace, dominateur au rebond offensif et parfois - on peut le dire - talentueux dans la circulation de la balle. Et si Nina DEAL ne fait pas ce qu'elle veut, il ne s'en faut pas de beaucoup. C'est d'ailleurs à 15-37 (23ème) sur une marque de la numéro 12 visiteuse que Caluire et Cuire atteint son plus gros avantage à la marque : +22.
Après ce trou d'air majuscule, les lattoises ont le mérite de ne pas baisser les bras et de redonner auà tableau d'affichage un air un peu plus acceptable. Peut-être bénéficient-elles d'ailleurs à ce moment de la soirée de la volonté du coach Florian CLOPPET de répartir le temps de jeu sur toutes ses joueuses (toutes entre 22' et 30' exceptée Victoire FLACHEZ) ? Qu'importe : Anaïs BRO, Dounya BOURHANI-GANGUIA ou encore Rachel ALCOVERRO ramènent les lattoises à une grosse dizaine de points d'écart, l'écart qui sera finalement l'écart final.

Un rapide raccourci mathématique laisserait envisager qu'à défaut d'avoir concédé un 2-20 dans ce piteux 2ème quart-temps le BLMA aurait été proche de l'exploit. Que nenni. Ce samedi, c'est bel et bien Caluire qui a produit le meilleur basket et qui mérite de l'emporter quand bien même le niveau de la rencontre n'a jamais atteint des sommets.
Allez, on oublie et on passe à autre chose !

> Quelques photos de la rencontre par ici...

BLMA 40 - Caluire Cuire 52 (11-10, 2-20, 10-15 et 17-7)
Pour le BLMA : FARCY 4 pts, BOURHANI-GANGUIA 6 pts, ALCOVERRO 6 pts, DE FALCO 4 pts et MANALA 5 pts puis SEQUEIRA 2 pts, BRO 8 pts, COSTA 1 pt, PAVRETTE 4 pts et COLAS
Pour Caluire Cuire : MATRAY 3 pts, CAMUSET 3 pts, LEGRAND 12 pts, DUPOND 2 pts et DEAL 16 pts puis PELISSOU 7 pts, DELAPLACE 3 pts, FERNANDEZ 6 pts et FLACHEZ

Dimanche 21 Octobre 2018
Dominique B.

Lu 765 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.