Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

Open Jour 1: Tarbes fait le job, Arras se fait peur dans les dernières secondes et Marine JOHANNES fait exploser Lyon



Sabrina REGHAISSIA au rebond
Sabrina REGHAISSIA au rebond
Saint-Amand 72 - Tarbes 83 (12-27, 23-17, 20-16 et 17-23

Premier match de ce 10ème Open LFB et premier leader Saint-Amand avec un 2-0 signé Laura GARCIA. Mais c'est Tarbes qui se montre le plus efficace en reprenant les rênes de cette rencontre jusqu'à un plus haut de +15 à la 10ème. Il faut dire que Sylvie GRUSZCZYNSKI (7 points) et surtout Kalis LOYD (13 poins à 3/4 à 3-pts) savent être les leaders offensifs attendus. On note bien un court rapproché à 25-32 mais Saint-Amand ne profite pas du petit coup de mou tarbais. L'écart remonte autour des 15 unités avant de se figer à +9 et 35-44 à la pause grâce à un ultime 4-0 signé Florine BASQUE aux lancers et Astou TRAORE.

Saint-Amand joue à 7 seulement et se montre particulièrement maladroit derrière l'arc avec un 1/10 rédhibitoire. Comble de malchance, les nordistes perdenet Carine PAUL à la 24ème alors que la marque est de 37-46. Excès de confiance? Faux-rythme dans lequel semble tomber cette partie? Toujours est-il que c'est une succession d'interceptions qui marquent la fin de la période, Saint-Amand enchaînant alors un 7-0 par Laura GARCIA, Astou TRAORE, Najat OUARDAD écopant au passage d'une bête faute antisportive: 55-60 et une rencontre relancée malgré 6 pertes de balle dans ce troisième quart et un total de 16 à 8 au total à cet instant de la rencontre!
Oumou TOURE remet les deux équipes à 62-64 à la 33ème Mais c'est une nouvelle fois de l'extérieur que la lumière vient pour Tarbes: 0-10 par Alexandra BENTLEY ("enfin", serait-on tenté de dire à 3/14 à cet instant), Sabrina REGHAISSIA puis Joyce COUSSEINS par deux fois de loin). 62-74: le Hainaut vient de laisser passer sa chance. Score final 72-83.

> Les stats de la rencontre ci-dessous...
hainaut_tarbes.pdf Hainaut_Tarbes.pdf  (104.56 Ko)

Arras à l'attaque
Arras à l'attaque
Angers 61 - Arras 66 (9-14, 14-18, 15-16 et 23-18)

Tout le monde se souvient du calvaire angevin lors du 9ème Open la saison dernière (14-45 à la mi-temps et -40 au final), déroute prélude à...une saison bien menée et un maintien acquis haut la main sur le terrain. C'est pourtant Arras qui prend la tête à 2-8 puis 7-12 à l'issue d'un début de match marqué par une faible adresse des deux côtés du terrain: 10/32 au total. A noter les déjà 5 points et 6 rebonds de Djene DIAWARA ainsi que les 3 fautes de Mousdandy DJALDI-TABDI.
Le deuxième quart voit la différence entre les deux équipes se stabiliser mais la sortie de Matea VRDOLJAK pour cause de 3ème faute personnelle permet aux angevines de revenir à 16-18 sur un tir lointain d'Amélie POCHET. Dommage seulement de ne pas avoir mieux profité de la faute technique sifflée à l'encontre de Cécile PICCIN pour recoller d'avantage car dans la foulée, c'est cette fois Arras qui profite d'une faute...antisportive sifflée à et en faveur de Lidija TURCINOVIC pour faire un petit break à 21-30. On fait la pause à 23-32, les nordistes ayant su compenser leurs échecs de loin (1/11) par une meilleure rentabilité proche du cercle (12/22).

Le troisième quart débute par un mini concours de tirs à 3-pts, Lizanne MURPHY et Romana HEJDOVA répondant à Matea VRDOLJAK. On reste à -9 et 32-41. Le plus bas est atteint dans la foulée à la 28ème sur une réussite de Margaret LUCAS: 36-48.
A l'entame de la dernière période, Camille AUBERT de loin sera bien à l'origine d'un rapproché à -5 (51-56) mais cela sera insuffisant pour Angers, le 0-7 concédé dans la foulée n'ayant jamais été rattrapé. Large dominateur au rebond avec 43 prises à 31, Arras arrache sa victoire après avoir vu une dernière fois son adversaire recoller à 60-63 dans les 30 dernières secondes.
Et si malgré tout Angers nous refaisait le même coup que la saison dernière?

> Les stats de la rencontre ci-dessous...
angers_arras.pdf Angers_Arras.pdf  (104.47 Ko)

La joie de Maja VUCUROVIC au buzze
La joie de Maja VUCUROVIC au buzze
Lyon - Mondeville (26-17, 19-9, 10-33 et 15-19

C'est sans Milica DABOVIC que Lyon entame la partie. Une partie que pourtant Mondeville prend à son compte en menant 2-0 puis 5-2 sur un tir primé de KB SHARP bien servie par Pauline KRAWCZYK. Ça va très vite des deux côtés du terrain et Lyon repasse en tête pour mener jusqu'à +5 à 16-11 puis 18-13. L'entrée en jeu de Marine JOHANNES (6 points) à la place de Julie VANLOO s'avère payante mais cela ne suffit pas. Lyon domine le rebond 10-5 et vire en tête à la 10ème: 26-17.
La barre symbolique des +10 est franchie pour Lyon une première fois par Margaux GALLIOU-LOKO à 29-12 puis une seconde par Daniele HAMILTON-CARTER à 31-21. Marina MARKOVIC fait un excellent début de match avec déjà 8 points, 6 rebonds et 2 passes à son compteur. L'écart est maintenant creusé puisque le 14-5 concédé porte la marque à 45-26. Près de 20 unités d'écart à la mi-temps, la barque commence à être chargée pour la jeunesse mondevillaise (2 joueuses 1995, 2 joueuses 1996) qui va devoir gérer les tirs longue distance qui font la différence à l'heure des citrons: 7/16 pour les rhodaniennes contre 1/6 pour les filles du Calvados.

C'est maintenant autour des 20 unités que le débours se compte. Esther NIAMKE-MOISAN et Daniel HAMILTON-CARTER ont bien 3 fautes chacune mais on ne voit guère de craintes à avoir chez les blanches et rouges. Et pourtant... Et pourtant Mondeville revient de nulle part par la magie, entre autre, d'une Marine JOHANNES stratosphérique auteur de 6 points à 2/2 derrière l'arc, 1 interception et 1 passe décisive pour Pauline KRAWCZYK. 2-11 pour un rapproché à 55-54 puis 55-57 sur un panier à 3-points signé...Sandra DIJON! Marine JOHANNES, encore elle, clôt la période et Mondeville vire en tête à la 30ème: 55-59. Incroyable retournement de situation et 10-33 dans la période!
La série continue et c'est maintenant 8 unités de retard que compte Lyon, totalement débordé dans tous les domaines, sans réaction. Le rythme est élevé. Après avoir marché sur l'eau pendant une quinzaine de minutes, Marine JOHANNES redevient humaine, rate un 3-points et perd un ballon. Romain LHERMITTE a alors le bon réflexe de la sortir: le job est fait et le détonateur a parfaitement fonctionné avec 14 points, 5 rebonds, 5 passes, 2 contres et 21 d'évaluation. On attaque les 4 dernières minutes avec quelques lay-up tout simples manqués par Mondeville, de ceux dont on se dit qu'à la fin ils pourraient bien manquer. Mais non. La différence est bien faite: 68-62. La partie s'achève sur la marque de 70-78 et Mondeville s'impose "à Lyon" à l'issue d'un incroyable match. Même si l'équipe qui s'est entrainée 44 fois au complet depuis la reprise s'impose face à celle qui n'a pu le faire que 6 fois, cette remontée n'en demeure pas moins exceptionnelle.
Chacun sait toute l'affection que j'ai pour les lyonnais mais j'avoue que cette victoire, ce retournement de situation est quelque part rafraichissant! Cerise sur le gâteau, nous sommes quelques uns à nous souvenir de la MVP de cette soirée lorsqu'elle évoluait encore en cadettes et qu'elle laissait déjà percer tout le talent qui a éclaboussé la première journée de cet Open.

> Les stats de la rencontre ci-dessous...
lyon_mondeville.pdf Lyon_Mondeville.pdf  (105.94 Ko)

Dimanche 19 Octobre 2014
Dominique B.

Lu 884 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.