Le site (non officiel) consacré au BLMA... mais pas que !

U17 Coupe de France : Pas grand-chose à leur reprocher



Avec cette défaite en quart de finale face à Lyon, c'est donc la fin du voyage pour les U17 de Damien LEROUX et Anaïs DEAS. Elles n'ont pourtant pas grand-chose à se reprocher au terme des 40 minutes de jeu qui les auront vu produire une bien meilleure prestation que celle d'il y a 15 jours face au même adversaire en U18, l'écart final de 8 unités - le plus grand de la rencontre - n'étant dû qu'au petit jeu des lancers et des actions de fin de match.

Mais voilà : si les adversaires du BLMA ont souvent souffert de croiser la route de Dounya BOURHANI-GANGUIA, les lattoises auront souffert ce soir de croiser celle de Marie PARDON. Car il faut bien le dire : la numéro 5 lyonnaise aura été à elle seule la grande artisane de la victoire de son équipe. Et s'il faut illustrer cette assertion par quelque exemple, disons simplement qu'à 15-20 à la 10ème la capitaine lyonnaise avait déjà marqué 11 points. On craint d'ailleurs que la partie ne tourne alors au cavalier seul lyonnais mais que nenni ! Il se trouve que ce samedi les petites Gazelles ont bien l'intention de vendre chèrement leur peau ! On les retrouve d'ailleurs quelques minutes plus tard à 28-27 grâce à un 8-0 signé Rachel ALCOVERRO, Héléna DELARUELLE, Morane SOPPI EKANE puis Rachel ALCOVERRO de nouveau mais aux lancers. La mi-temps est atteinte sur la marque logique de 29-29.
Seul petit regret à cet instant de la rencontre : avoir manqué deux ou trois lay-up sous le cercle mais surtout ne pas avoir mieux profité du 0/8 lyonnais aux lancers, la faute à un rebond offensif abandonné aux noires, plus grandes et plus physiques. Mais il y a match et si les "visiteuses" d'un soir n'en veulent pas, alors nous le prendrons !

C'est fini pour le BLMA de Dounya BOURHANI-GANGUIA. Au loin derrière, c'est la joie dans le camp lyonnais
C'est fini pour le BLMA de Dounya BOURHANI-GANGUIA. Au loin derrière, c'est la joie dans le camp lyonnais
Au retour des vestiaires, c'est une nouvelle fois Marie PARDON qui fait parler d'elle et impose sa supériorité technique et sa rapidité (29-31, 33-38). Et si cela n'empêche pas le BLMA de passer un court - très court, trop court - moment en tête à 33-31 sur une réussite de Rachel ALCOVERRO, cela suffit à éviter à Lyon de trop douter.
C'est donc à quelques points seulement, à quelques détails que cette rencontre va se jouer dans le money-time. Et ces quelques détails malheureusement ne nous seront pas favorables, à l'image de ce 0/4 aux lancers pour Morane SOPPI EKANE et Héléna DELARUELLE ou cette balle perdue de Dounya BOURHANI-GANGUIA au plus mauvais moment (à 38 secondes de la fin). Mais qu'importe les joueuses concernées auxquelles on ne jettera pas la pierre, loin de là. L'idée est simplement de dire que Lyon avait tout simplement plus de marge que nous pour compenser ses loupés, nombreux également, et que nous concernant il aurait fallu être parfait sur tous les plans pour réaliser le hold-up de la soirée.

Le rêve est passé et c'est Lyon, sa supériorité physique et Marie PARDON qui s'imposent et qui affronteront Basket Landes pour une place à Bercy. De son côté, le BLMA affrontera Élan Chalon dans le match des looser au sujet duquel chacun cherche encore une quelconque utilité...

> Les photos de la rencontre par ici...

BLMA 48 - Lyon Asvel Féminin 56 (15-20, 14-9, 8-12 et 11-15)
Pour le BLMA : BOURHANI-GANGUIA 16 pts, ALCOVERRO 6 pts, DELARUELLE 10 pts, BELABBAS et DE FALCO 4 pts puis COLAS 5 pts, SOPPI EKANE 2 pts, COSTA 5 pts, FLATRES et BRIAL
Pour Lyon Asvel Féminin : PARDON 20 pts, DROGUET, DEVAUX 2 pts, WEMBANYAMA 6 pts et BENHAROUGA 1 pt puis SECCHIAROLI 8 pts, MAKANI 7 pts, PIPER 2 pts, VERGIAT 6 pts et SOW 4 pts

La réaction d'après-match

> Damien LEROUX (coach BLMA) : "Forcément je suis déçu d'avoir perdu, c'est évident. On est longtemps dans le match mais on paye par plus de fatigue ce type d'efforts que l'on n'a pas l'habitude de faire au quotidien ou de manière hebdomadaire pendant les matchs. Et c'est cette fatigue qui fait qu'on ne gère pas bien une possession, qu'on perd un ballon, qu'on ne se démarque pas bien. Quand on est habitué à ces efforts, c'est l'expérience qui prend le pas et on n'y fait plus attention. C'est cela qu'il nous a manqué."

> Rachel ALCOVERRO (Capitaine BLMA) : "Forcement très déçue... Je pense que le match s'est joué sur des détails, sur quelques aspects défensifs. C'était un match intéressant mais maintenant c'est fait, il faut l'accepter et utiliser tout ça pour la prochaine fois"

Sara ROUMY, 29 points face à Chalon
Sara ROUMY, 29 points face à Chalon
Dans l'autre rencontre de la soirée, Basket Landes a écarté l’Élan Chalon au terme d'une rencontre qu'il aura mené "tranquillement" d'une grosse dizaine de points jusqu'à la 30ème avant de ne plus marquer face à la zone adverse et de voir fondre sur lui des chalonnaises efficaces à l'image de Nawel ES SABOUNI ou Laura PICHOT. Mais voilà : c'est dans le Sud-Ouest qu'évolue une certaine Sara ROUMY, 29 points ce soir dont les 8 derniers de son équipe grâce notamment à 2 réussites à 3-pts fort bienvenues à cet instant de la rencontre.

Elan Chalon 68 - Basket Landes 70 (17-20, 12-16, 18-23 et 21-11)
Pour Elan Chalon : HOUBABI 2 pts, LEVEQUE 9 pts, ES SABOUNI 12 pts, PICHOT 15 pts et MALLET 5 pts puis BOUBOU 15 pts, VAUCHER 6 pts, AJELLO 2 pts, PORCELLO 2 pts et LEROUX
Pour Basket Landes : CARDENAL 13 pts, PLANA 2 pts, MARQUET 8 pts, ROUMY 29 pts et HURST 4 pts puis MASON 5 pts, LAZARUS 8 pts, BURGAUDEAU 1 pt et MEDANI

Dimanche 25 Février 2018
Dominique B.

Lu 1793 fois
Notez





Toutes les photos présentées sur ce site n'ont pour objectif que de proposer aux joueuses et à leurs parents la possibilité de voir leur équipe évoluer au sein du club. Les photos sont prises dans le cadre de matchs, d'entraînements ou de manifestations basket. Elles sont la propriété du www.lattesmontpellier-basket.com et ne servent en aucun cas à des fins commerciales. Si vous ne souhaitez pas qu'une photo sur laquelle vous figurez soit présentée sur ce site, vous pouvez en demander le retrait immédiat par mail.